En partenariat avec     
           

Voir tous les points de vue

Quelle gestion choisir pour ses investissements ?

Publié le 26/06/2018
upload/docs/image/jpeg/2018-10/shutterstock_746887450.jpg

Le défi pour les investisseurs n’est plus uniquement l’appréciation des fondamentaux des valeurs et du contexte économique. Il réside tout autant dans l’observation de la dynamique des prix sur un marché, des facteurs liés, de la corrélation entre ces derniers et des données macroéconomiques.

Deux styles d’investissements sont usuellement dissociés : Value et Growth. Toutefois, d’autres approches, et notamment la stratégie Quality donnent des résultats probants. Ces styles d’investissements visent à capturer des primes de risque et anomalies de marché observées structurellement, sur de longues périodes.

Combiner l’approche Value et la stratégie Quality
L’investissement Value est une méthode de stock-picking fondée sur l’analyse fondamentale et théorisée par Benjamin Graham, mentor de Warren Buffet. Cette méthode consiste à sélectionner des actifs qui apparaissent sous-valorisés. Elle repose donc sur une mesure de l’écart entre la valeur fondamentale des actifs et leur prix de marché. La stratégie Quality sélectionne quant à elle des titres selon des critères de solidité et de stabilité, sans tenir compte de leur prix. Se concentrer sur une offre de gestion « Value & Quality » contribue à préserver et faire fructifier le patrimoine financier des investisseurs.

Quels ratios étudier pour juger du potentiel d’un titre ?
L’analyse fondamentale est incontournable pour pratiquer le stock-picking. Plusieurs indicateurs permettent aux investisseurs d’identifier les titres décotés. Le plus utilisé est le Price-to-Earnings Ratio (PER) correspondant au cours de Bourse rapporté au bénéfice net par action anticipé (BPA). Le PER n’a toutefois de sens que s’il est comparé avec des entreprises appartenant à un même secteur. Il sera de fait plus élevé dans les secteurs dégageant de fortes marges, comme le luxe. Un autre indicateur est intéressant : le Price-to-sales ratio (PSR) ; il désigne le rapport capitalisation sur chiffres d’affaires.
Les sociétés Value sont souvent les mal-aimées du marché sur une période donnée. L’investisseur doit alors veiller à ne pas tomber dans des « value traps », c’est-à-dire des valeurs décotées mais amenées à le rester pour de bonnes raisons.

Growth
ou Value ?
Growth, Value ou les deux ? Le style de gestion renvoie à plusieurs stratégies qui ne sont pas toujours bien appréhendées par les investisseurs. Aujourd’hui, chaque fonds dispose de sa propre stratégie d’investissement. Certaines sociétés de gestion, à l’image de Comgest en France, se sont focalisées sur la gestion Growth. Les actions de type croissance performent généralement dans les marchés haussiers. En revanche, de nombreuses études ont montré que les actions Value tendent à surperformer les actions croissance aux États-Unis, en moyenne et sur le long terme. Ce résultat se vérifie également sur les marchés actions en Europe.

Ainsi, le plus important pour l’investisseur devrait être le prix payé pour un actif au regard de la valeur qu’il en attend.


Voir aussi