En partenariat avec     
           

Voir tous les points de vue

La gestion diversifiée patrimoniale, une réponse à la volatilité

Publié le 04/06/2019
upload/docs/image/jpeg/2019-06/shutterstock_744554977.jpg

Pour les investisseurs souhaitant se concentrer sur la valorisation de leur patrimoine, difficile aujourd’hui de savoir où et comment investir. Les marchés actions restent très volatils et les obligations ne donnent que peu de rendement. Il faut donc diversifier ses investissements et la gestion patrimoniale permet une telle approche.

Une gestion simple et visible

Un fonds diversifié patrimonial propose d’investir dans toutes les classes d’actifs : actions, obligations et trésorerie, dans la zone euro. La gestion proposée est simple et le risque est limité. Le fonds investit de 30 %-35 % en actions, pas plus, et le reste est composé d’obligations et de trésorerie. Ce type de gestion ne garantit pas le capital, mais permet une valorisation du patrimoine.

Investir sur toutes les classes d’actifs permet de limiter les risques liés à la volatilité des marchés actions tout en assurant une protection du capital grâce aux obligations. Même si les obligations ne présentent que peu d’attraits en terme de rentabilité, cela reste un produit intéressant pour s’assurer un placement stable. Au final, grâce à la diversification du portefeuille, l’équilibre entre volatilité et stabilité est assuré.

Une stratégie à long terme

Comme la fin d’année 2018 l’a montré, ce type de gestion n’est pas à l’abri des baisses de marché. En novembre et décembre derniers, un ensemble de craintes économiques et politiques à l’échelle mondiale ont eu un impact négatif sur les marchés. Or, ce type de mouvements brusques à la baisse est le plus souvent passager, comme cela a été le cas en cette fin 2018. En janvier, la situation s’est stabilisée et les banques centrales ont rassuré sur l’économie et, avec du recul, les marchés ont considéré que les craintes avaient été exagérées.

Au final, en mars 2019, l’essentiel des pertes des derniers mois de l’année 2018 a été récupéré pour les gérants diversifiés. Les actions, même si elles sont fuies par les particuliers, offrent toujours de belles opportunités d’investissement, notamment en période de stress où il est possible de réaliser les meilleures affaires.

Saisir les opportunités

Aujourd’hui, l’environnement est positif. Les valorisations en zone euro et notamment en France sont à un niveau de valorisation correcte. Certes, il y a des secteurs où les valorisations sont élevées, notamment dans le luxe et de manière générale dans les valeurs de croissance. Il reste toutefois des secteurs encore faiblement valorisés comme les télécoms, les médias et le secteur bancaire où il existe encore des opportunités intéressantes.




Voir aussi