Accueil > Retraite > Épargne retraite : faut-il alimenter votre Perp en 2019 ?

Nos Conseils
Retraite

Épargne retraite : faut-il alimenter votre Perp en 2019 ?

Par Investisseur Privé

Les règles de déduction fiscale de l’épargne retraite sont aménagées en 2019. Si vous n’avez pas alimenté votre Perp (Plan d’épargne retraite populaire) en 2018 pour profiter au maximum de l’année fiscale dite « blanche » vous allez être pénalisé.

 Le plafond de déduction de l'épargne retraite
Les sommes versées sur un plan d’épargne retraite type Perp sont déductibles de vos revenus imposables à hauteur de 10% de vos revenus professionnels de l’année précédente. Le minimum de déduction est fixé à 10% du plafond annuel de la Sécurité sociale (y compris pour ceux qui ne travaillent pas) et le maximum à 10% de 8 fois ce plafond.

Vous pouvez ajouter à ce plafond annuel de déduction la part du plafond auquel vous aviez droit au titre des 3 dernières années mais que vous n’avez pas utilisée. Si vous êtes marié ou pacsé, vous pouvez aussi majorer votre plafond annuel de déduction de la part du plafond de déduction de votre conjoint ou partenaire qu’il n’a pas utilisée.

Pourquoi le plafond de déduction est-il modifié en 2019 ?
Conséquence de la mise en place du prélèvement à la source le 1er janvier 2019, la plupart des revenus que vous avez perçus en 2018 échapperont à l’impôt. Vous bénéficierez d’un crédit d’impôt qui effacera ce que vous devez à l'administration fiscale, afin que vous ne soyez pas doublement imposé cette année.

Conséquence de cette année fiscale « blanche », les versements effectués sur votre Perp en 2018 ne vous procureront aucun avantage fiscal puisque qu’ils viendront en déduction d’un revenu non imposé. Vous avez donc pu être tenté de reporter vos versements sur votre plan de 2018 sur 2019 afin de profiter au maximum de l’année fiscale « blanche ». Consciente de ce risque, l’administration fiscale a édicté une règle « anti-abus ».

En quoi consiste le dispositif « anti-abus » applicable en 2019 ?
La loi précise que les épargnants qui ont moins alimenté leur Perp en 2018 qu’en 2017 et qu’en 2019 ne pourront déduire de leurs revenus imposables de 2019 que la moyenne de leurs versements faits en 2018 et en 2019. Ils ne pourront pas tenir compte de la totalité de leurs versements de 2019 comme c’est le cas une année ordinaire.

Si vous avez moins alimenté votre Perp en 2018 qu’en 2017, vous pourrez déduire l’intégralité de vos versements faits en 2019 uniquement s’ils ne dépassent pas ceux de 2018. Dans le cas contraire, vous pourrez déduire uniquement la moyenne de vos versements faits en 2018 et en 2019. Evidemment, si vous avez plus alimenté votre Perp en 2018 qu’en 2017, vous pourrez déduire l’intégralité de vos versements faits en 2019, quel que soit leur montant.

31 786 €
Pour 2019, la déduction de l’épargne retraite est plafonnée à 31 786 euros. Les actifs modestes et les inactifs bénéficient d’une déduction minimale égale à 3 973 euros.
CONTACTER UN CONSEILLER
Investisseur Privé
* Champ obligatoire

Informations recueillies ci-dessus sont destinées à Investisseur Privé, société de conseil en Gestion de Patrimoine (CGP) enregistrée auprès de l’ORIAS (Registre des Intermédiaires en Assurance, Banque et Finance) sous le n°16 004 864 (site Internet : www.orias.fr) en tant que Conseiller en Investissement Financier (CIF) et en tant que Courtier d'assurance ou de réassurance (COA). IP.COM est membre de l’association professionnelle CNCIF (Chambre Nationale des Conseillers en Investissements Financiers) n° D016656, association agréée par l’AMF.
Conformément à loi française n°78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification, d'effacement, de portabilité et d'opposition relatif aux données vous concernant. Pour exercer ces droits ou contacter le Responsable des Données Personnelles pour toute information complémentaire, vous pouvez nous écrire à dpo@investisseurprive.com ou par courrier à l'adresse InvestisseurPrive.COM – Responsable des Données Personnelles – 15 rue de la Banque – 75002 Paris. Vous pouvez également adresser une réclamation à l’autorité de contrôle compétente (CNIL : Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés).

 

Tous nos Conseils
Retraite


Loi Pacte : naissance du PER (Plan d’Epargne Retraite)
La loi PACTE (Plan d’Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises) adoptée le 11 avril 2019 instaure un nouveau placement pour la retraite, le Plan d’Epargne Retraite (PER). Il verra le jour au plus tard en janvier 2020.
Ouvrir une assurance vie pour préparer sa retraite
L’assurance-vie est un bon moyen d’anticiper la baisse de revenus prévisible à la retraite. Elle permet de faire fructifier un capital dans la durée et vous procurera un revenu complémentaire faiblement fiscalisé le moment venu.
Loi Pacte : transférabilité des contrats d’assurance-vie
La Loi Pacte (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises) a été adoptée le 11 avril 2019. Elle introduit la possibilité pour les titulaires d’une assurance-vie de transférer leur contrat. Cependant, le transfert est circons ...
Assurance vie ou Perp : quel placement pour votre épargne retraite ?
Vous pouvez souscrire un Perp (Plan d’épargne retraite populaire) pour vous constituer un complément de revenus pour la retraite. Vous pouvez aussi souscrire un contrat d’assurance-vie. La solution à privilégier dépend de votre situation personnelle, ...

Conférence IP

En BREF
Épargne
À savoir
Les gains obtenus sur un contrat d’assurance-vie de plus de 8 ans, sont exonérés d’impôt à hauteur de 4 600 euros par an (9 200 euros pour les couples)

Bannière IP