Accueil > Retraite > Assurance vie ou Perp : quel placement pour votre épargne retraite ?

Nos Conseils
Retraite

Assurance vie ou Perp : quel placement pour votre épargne retraite ?

Par Investisseur Privé

Vous pouvez souscrire un Perp (Plan d’épargne retraite populaire) pour vous constituer un complément de revenus pour la retraite. Vous pouvez aussi souscrire un contrat d’assurance-vie. La solution à privilégier dépend de votre situation personnelle, financière et fiscale.

L’assurance-vie, un placement souple et modulable
L’assurance-vie peut être envisagée comme un outil d’épargne retraite. Ce placement souple vous permettra de compenser votre baisse de revenus lorsque vous ne serez plus en activité professionnelle. Vous pouvez alimenter le contrat à votre rythme et l’argent placé reste disponible à tout moment.

Avec un contrat d’assurance-vie, vous pourrez choisir de quelle manière vous souhaitez récupérer votre épargne. Ce pourra être en une fois en procédant à un retrait total, de manière fractionnée en procédant à des retraits partiels programmés ou en optant pour le versement d’une rente viagère.

Les sommes récupérées à la sortie seront faiblement fiscalisées. En cas de sortie en capital, seuls les gains récupérés seront taxables (pas l’épargne accumulée sur votre contrat). De plus, vos gains seront exonérés d’impôt à hauteur de 4 600 euros par an (9 200 euros pour les couples) si votre contrat a au moins 8 ans. En cas de sortie en rente viagère, vous subirez l’impôt sur 40% de son montant seulement si vous avez entre 60 et 69 ans lors de la liquidation de votre contrat.

Le Perp, pour les actifs fortement imposés
Les placements spécifiquement dédiés à la retraite comme le Perp n’offrent pas les mêmes avantages. L’épargne placée est en principe bloquée jusqu’à l’âge de la retraite, sauf dans les cas de déblocage anticipé prévu par la loi (invalidité, fin des droits au chômage, surendettement…).

Avec un Perp, à l’heure de la retraite, vous pourrez récupérer 20% de votre épargne en capital, le reste étant liquidable obligatoirement sous forme de rente viagère. La sortie à 100% en capital est possible uniquement si le Perp sert à financer l’achat d’une résidence principale par un primo-accédant. La rente ou le capital perçu sera imposable comme une pension de retraite. Toutefois, vous pourrez opter pour l’imposition de la fraction récupérée en capital au taux réduit de 7,5%.

Le Perp est très intéressant pour les actifs lourdement imposés car il est assorti d’un avantage fiscal en phase d’épargne. Vos versements sont déductibles de vos revenus (dans la limite d’un certain plafond). Plus votre taux d’imposition est élevé, plus l’effet défiscalisant est important. Intérêt supplémentaire pour les contribuables aisés, l’avantage fiscal du Perp n’est pas soumis au plafonnement global des niches fiscales.

Le saviez-vous ?
Le plafond de déduction de l’épargne retraite est encadrée de manière particulière en 2019. Si vous avez moins alimenté votre Perp en 2018 qu’en 2017, vous pourrez déduire de vos revenus de 2019 uniquement la moyenne des versements effectués en 2018 et en 2019.

 

CONTACTER UN CONSEILLER
Investisseur Privé
* Champ obligatoire

Informations recueillies ci-dessus sont destinées à Investisseur Privé, société de conseil en Gestion de Patrimoine (CGP) enregistrée auprès de l’ORIAS (Registre des Intermédiaires en Assurance, Banque et Finance) sous le n°16 004 864 (site Internet : www.orias.fr) en tant que Conseiller en Investissement Financier (CIF) et en tant que Courtier d'assurance ou de réassurance (COA). IP.COM est membre de l’association professionnelle CNCIF (Chambre Nationale des Conseillers en Investissements Financiers) n° D016656, association agréée par l’AMF.
Conformément à loi française n°78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification, d'effacement, de portabilité et d'opposition relatif aux données vous concernant. Pour exercer ces droits ou contacter le Responsable des Données Personnelles pour toute information complémentaire, vous pouvez nous écrire à dpo@investisseurprive.com ou par courrier à l'adresse InvestisseurPrive.COM – Responsable des Données Personnelles – 15 rue de la Banque – 75002 Paris. Vous pouvez également adresser une réclamation à l’autorité de contrôle compétente (CNIL : Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés).

 

Tous nos Conseils
Retraite


Loi Pacte : naissance du PER (Plan d’Epargne Retraite)
La loi PACTE (Plan d’Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises) adoptée le 11 avril 2019 instaure un nouveau placement pour la retraite, le Plan d’Epargne Retraite (PER). Il verra le jour au plus tard en janvier 2020.
Épargne retraite : faut-il alimenter votre Perp en 2019 ?
Les règles de déduction fiscale de l’épargne retraite sont aménagées en 2019. Si vous n’avez pas alimenté votre Perp (Plan d’épargne retraite populaire) en 2018 pour profiter au maximum de l’année fiscale dite « blanche » vous allez être pénalisé.
Ouvrir une assurance vie pour préparer sa retraite
L’assurance-vie est un bon moyen d’anticiper la baisse de revenus prévisible à la retraite. Elle permet de faire fructifier un capital dans la durée et vous procurera un revenu complémentaire faiblement fiscalisé le moment venu.
Loi Pacte : transférabilité des contrats d’assurance-vie
La Loi Pacte (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises) a été adoptée le 11 avril 2019. Elle introduit la possibilité pour les titulaires d’une assurance-vie de transférer leur contrat. Cependant, le transfert est circons ...

Conférence IP

En BREF
Épargne
Le saviez-vous ?
Le nouveau Plan d’Épargne Retraite (PER) verra le jour au plus tard en janvier 2020

Bannière IP