Profitez des avantages de l’immobilier neuf

En partenariat avec

     Voir tous les articles

Investir

Investissement immobilier : comment obtenir le meilleur taux pour son crédit ?

L'obtention d'un crédit aux meilleures conditions est essentielle pour financer son projet immobilier. Revenus solides et réguliers sont indispensables pour profiter des taux bas.

 

Placement immobilier : les meilleurs taux pour quels profils ?
Grâce à la faiblesse historique des taux de crédit immobilier (1,29 % en moyenne toutes durées confondues hors frais d'assurances), tout le monde peut profiter de taux bas. Toutefois, pour obtenir des niveaux de taux encore plus intéressants, il est préférable de posséder un dossier d'emprunteur simple à analyser. La prime va aux emprunteurs en couple, mariés ou pacsés, en CDI tous les deux et ayant des revenus solides. Les banques scrutent avec attention l'historique bancaire des emprunteurs. La stratégie gagnante consiste à liquider l'ensemble de ses petits crédits avant d'emprunter, peu importe leur nature (crédits à la consommation ou de crédits rechargeables). Évitez également d'être à découvert les 3 mois qui précèdent la demande du crédit immobilier, pour ne pas envoyer de mauvais signaux au banquier. Enfin, venir avec au moins 10 % d'apport est toujours un plus. Cela vaut même si, avec les niveaux actuels des taux, il est possible d'emprunter aisément sans apport.

Investir dans l’immobilier : faire jouer la concurrence
Mettre en concurrence les établissements bancaires entre eux est un autre moyen pour obtenir le meilleur taux de crédit immobilier. Pour ce faire, il est possible de recourir aux services d'un courtier en crédit immobilier. Son rôle est de négocier le taux le plus bas avec les banques dont il est partenaire. Vous pouvez également le faire vous-même, en comparant le TAEG (le Taux Annuel Effectif Global), proposé par les différents établissements bancaires. Ce taux reprend tous les frais liés au crédit immobilier, de la caution du prêt à l'assurance emprunteur, en passant par les frais bancaires. Songez également aux banques en ligne : elles proposent des niveaux de taux très intéressants du fait de leur souplesse.

Investissement immobilier : ne pas hésiter à négocier
Le crédit immobilier est, pour une banque, le moyen de fidéliser un client, surtout si ce dernier est un primo-accédant. Le simple fait d’accepter la domiciliation de ses revenus dans la banque où vous souhaitez emprunter peut faire reculer plus ou moins fortement le taux de crédit immobilier amené à vous être proposé. C’est également le cas si vous souscrivez une assurance pour votre voiture, ou une assurance habitation.

Pensez à l'assurance emprunteur
Le taux de crédit immobilier ne fait pas tout. L’assurance emprunteur peut représenter jusqu'à 30 % du coût du crédit. Comparez le taux effectif annuel de l’assurance (TAEA). Ce pourcentage reprend le coût de l’assurance, ramené au montant du prêt. Évitez les offres basées sur une cotisation similaire pendant toute la durée du prêt et privilégiez des contrats liés au capital restant dû, dont la prime baissera tous les ans.