En partenariat avec

Profitez des avantages de l’immobilier neuf

     Voir tous les articles

Pinel

Investissement Pinel : comment calculer son plafond de loyer ?

Publié le 21/11/2019

En investissant dans l'immobilier neuf à l'aide du dispositif Pinel, les particuliers s'engagent à respecter un plafond de loyer. Ce dernier s'obtient à travers un calcul simple, permettant de déterminer la rentabilité locative de son investissement.

Qu'est-ce que le plafond de loyer en Pinel ?

Dans le cadre du dispositif Pinel, le loyer appliqué à la mise en location du bien est plafonné. Les montants maximums à mettre en place sont renouvelés tous les ans par décrets et diffèrent selon les territoires. 

Pour l'année 2019, le plafond de loyer est de :

• 17,17 €/m² en zone Abis (Paris et sa petite couronne)

  • 12,75 €/m² pour la zone A (l'ensemble des agglomérations d'Île-de-France, Lyon…) 

• 10,28 €/m² pour la zone B1 (Lille, Nantes et l'ensemble des grandes métropoles régionales) 

• 8,93 €/m² pour la zone B2 (Charleville-Mézières, Périgueux...), où l'on peut encore faire du Pinel après obtention d'un agrément jusqu'au 31 décembre 2019

Investissement Pinel : le coefficient multiplicateur

Afin de fixer le loyer d’un bien, il est nécessaire de calculer le coefficient multiplicateur pour loyer Pinel. Il s’obtient via la formule suivante : (19/ Surface utile) + 0.7. Le coefficient multiplicateur ne peut dépasser 1,2. Par exemple, pour la location d'un T2 de 40 m² situé à Nantes (zone B1), le calcul est le suivant : (0,7 + 19/40) = 1,17. Cela signifie que le loyer peut être 1,17 fois plus cher que le plafond prévu à Nantes, soit 481 € (10,28 x 1,17 x 40). Cette méthode permet de tenir compte de la réalité du marché locatif, le loyer des petites surfaces étant plus élevé que les grandes. Précisions que pour déterminer la surface habitable, l'investisseur prend en compte la superficie du bien, à laquelle il ajoute la moitié de celles des annexes (caves, balcons, remises…), dans la limite de 8m² par logement.

Dispositif loi Pinel : l’importance du loyer

Déterminer le loyer applicable dans le cadre d'un Pinel est fondamental pour calculer la rentabilité locative de son investissement. Si l’objectif de l’investisseur est d’obtenir une rentabilité locative élevée, il est nécessaire d’être stratégique. Si le plafond de loyer est trop faible par rapport au loyer du marché, même en tenant compte de la baisse d'impôt, le choix d’un investissement Pinel est périlleux. L'idéal est d'obtenir un plafond proche du niveau des loyers de marché. Par exemple, à Nîmes les professionnels estiment le loyer moyen à 10,5 €/m². Le plafond de loyer Pinel, quant à lui, est de 10,28 €/m².

Bon à savoir

Les plafonds de loyers peuvent être réduits localement par arrêté du préfet de région. Les plafonds de loyers du dispositif Pinel sont parfois corrigés, selon les régions, par arrêté préfectoral. L’objectif est de les rendre plus cohérents avec le marché locatif local.

Cogedim 300x600

Demander une étude personnalisée et gratuite

* Champ obligatoire

Les données signalées ci-dessus par un astérisque sont nécessaires pour nous permettre de répondre à votre demande d’étude personnalisée. Elles sont collectées et traitées informatiquement par COVALENS (société du groupe ALTAREA COGEDIM) uniquement sur la base de votre consentement. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données et vos droits, consultez notre politique de protection des données.