En partenariat avec

Profitez des avantages de l’immobilier neuf

     Voir tous les articles

Investir

Investissement immobilier : 3 dispositifs pour réduire vos impôts

Publié le 02/12/2019

Dispositif Pinel dans le neuf, Denormandie dans l'ancien… Aujourd’hui, l'immobilier regorge de dispositifs et autres montages, permettant aux investisseurs de faire reculer le montant de leur impôt sur le revenu. Les investisseurs disposent aujourd'hui de nombreux dispositifs pour défiscaliser avec l'immobilier (Pinel, Denormandie, Censi-Bouvard…). Comment fonctionnent ces aides fiscales ?

Le dispositif Pinel dans le neuf

Mis en place depuis 2014 et en vigueur jusqu'au 31 décembre 2021, le dispositif Pinel vise à stimuler le marché de l'immobilier neuf en créant davantage de logement dans les villes où la demande est supérieure à l'offre.

Il permet de bénéficier d’une réduction d’impôts calculée suivant le prix du logement. Elle peut atteindre jusqu’à 21% de la valeur du bien et est plafonnée à 63 000€ :

12% pour un engagement de location de 6 ans 

18% pour un engagement de location de 9 ans

21% pour un engagement de location de 12 ans

La réduction d'impôt est calculée sur le prix d'achat du bien, dans la limite 300 000 € par personne et par an, et de 5 500 € par m² de surface habitable. Durant la location, un plafond de loyer ainsi qu'un plafond de ressources des candidats locataires s'appliquent, en fonction des zones éligibles au dispositif. Elles se divisent en 3. La zone A bis comprend Paris et sa petite couronne. La zone A comprend l’agglomération de Paris (hors zone A bis), la partie Est de la Côte d’Azur, le Genevois Français, les villes de Lille, Lyon, Marseille, Montpellier et d’autres communes où la demande de logements est importante. Enfin, la zone B1 se rapporte aux grandes métropoles régionales. Le dispositif permet également de louer à ses ascendants et descendants.

Placement immobilier : l'amendement Denormandie dans l'ancien

En vigueur depuis le 1er janvier 2019, le dispositif fiscal Denormandie vise à inciter les propriétaires à miser sur la rénovation pour leur investissement locatif dans l’immobilier ancien. Disponible dans 245 villes peu dynamiques, il permet de décrocher une réduction d’impôts de 12 % à 21% du montant investi, selon la durée de mise en location du bien (de 6 à 12 ans). Seule condition : réaliser 25% de travaux minimum sur le montant total de l’investissement.

Les avantages du Censi-Bouvard pour les résidences gérées

En vigueur jusqu'au 21 décembre 2021, le dispositif Censi-Bouvard, est valable uniquement dans l'immobilier géré neuf (résidences seniors, résidences étudiantes...) et offre aux investisseurs des déductions fiscales importantes. En effet, le dispositif Censi-Bouvard permet une réduction d’impôts de 11 % du prix hors taxe de la valeur du bien, dans la limite de 300 000 € sur 9 ans (soit 33 000 € par an). Le dispositif permet également de permet également de récupérer la TVA à 20 % payée sur le prix d'acquisition.

Le Cosse ancien : jusqu'à 85 % de baisse d'impôt

Lancé en janvier 2019, le Cosse ancien incite les propriétaires à louer des logements à faible loyer. En contrepartie, un abattement fiscal sur les revenus fonciers est accordé à l'investisseur. Le montant de cet abattement va jusqu'à 85 %, avec en prime la possibilité de réaliser un déficit imputable de 15 300 €. Pour ce faire, le particulier doit louer son bien en se référant aux montants de loyers pratiqués dans l'intermédiation locative et recourir au dispositif d'intermédiation locative, comme Solibail. Il délègue ainsi la gestion locative du bien à un organisme privé ou public, chargé de le louer à des personnes en situation de grande précarité.

Cogedim 300x600

Demander une étude personnalisée et gratuite

* Champ obligatoire

Les données signalées ci-dessus par un astérisque sont nécessaires pour nous permettre de répondre à votre demande d’étude personnalisée. Elles sont collectées et traitées informatiquement par COVALENS (société du groupe ALTAREA COGEDIM) uniquement sur la base de votre consentement. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données et vos droits, consultez notre politique de protection des données.