Soutenez les actions
qui vous tiennent à cœur avec

Retour aux articles

Assurance-vie

Qu’est-ce que le dénouement d’une assurance-vie en rente viagère ?

Article publié le 08/02/2020

A l’échéance de votre assurance vie, vous pouvez récupérer votre épargne augmentée des intérêts produits. Il vous suffit de procéder à un retrait total ou à des retraits partiels. Vous pouvez aussi opter pour le versement d’une rente viagère, afin de percevoir un complément de revenus garanti jusqu’à la fin de votre vie. Voici comment procéder sur la base d’un exemple concret.

Profil

Jean a 55 ans. Il est marié. Il dispose d’un capital de 120 000 €. 

Besoin

Il souhaite améliorer les revenus que son couple percevra à la retraite car sa carrière professionnelle lui ouvrira droit à une pension de faible montant et son épouse n’aura pas de retraite.

Solution

Placer ses 120 000 € dans une assurance-vie offrant une possibilité de sortie en rente viagère au bout d’une durée minimum de 8 ans, et opter pour une rente réversible à son épouse à son décès.

Intérêt

En cas de dénouement de son assurance-vie en rente viagère, Jean percevra un revenu complémentaire régulier lorsqu’il sera à la retraite. 

En cas d’option pour une rente réversible, l’épouse de Jean percevra une partie de la rente jusqu’à son propre décès.

Inconvénients

Une fois la sortie en rente choisie, Jean ne pourra plus revenir sur sa décision. Il ne pourra plus demander le remboursement du capital épargné, celui-étant cédé au profit de l’assureur. L’épargne accumulée sur le contrat ne pourra pas non plus être transmise à ses héritiers à son décès. La rente s’éteindra automatiquement au décès de Jean (ou de son conjoint en cas de rente réversible), et ce quelle que soit la date à laquelle interviendra le décès.

EN PRATIQUE

Le calcul de la rente

Lors du dénouement de son assurance-vie, Jean aura droit à une rente calculée en fonction du capital épargné, des gains produits et de son espérance de vie. Le taux de conversion de son épargne valorisée sera fixé d’après des tables de mortalité fixées par arrêté. Ce taux sera d’autant plus élevé que son espérance de vie sera courte à la date de liquidation de son assurance-vie en rente.

Par exemple, si le capital valorisé atteint 150 000 € et si Jean en demande la conversion en rente viagère à 65 ans, il bénéficiera d’un taux de conversion de 3,79 %. Il aura alors droit à une rente annuelle de 5 685 €. (Le taux de conversion et modalités de calcul de la rente peuvent varier en fonction des compagnies d’assurance) 

Cette rente sera soumise à l’impôt et aux prélèvements sociaux sur 40 % de son montant.

Le calcul de la rente réversible

Si Jean choisit une rente réversible à hauteur de 60 % à son épouse née en 1969, il bénéficiera d’un taux de conversion plus faible, fixé à 3,02 %, et d’une rente annuelle de 4 530 € à partir de 65 ans.

A son décès, son épouse touchera 60 % de ce montant, soit 2 718 € par an jusqu’à la fin de sa propre vie.

La rente perçue par Jean puis celle perçue par son épouse seront soumises à l’impôt et aux prélèvements sociaux sur 40 % de leur montant. Toutefois, celle perçue par son épouse ne sera imposée que sur 30 % de son montant si elle a au-moins 70 ans lors du décès de Jean.

À SAVOIR

Vous pouvez poursuivre votre action philanthropique dans le temps en consentant le bénéfice de votre assurance-vie à une association d’utilité publique telle que Médecins Sans Frontières. A votre décès, l’association ou la Fondation Médecins Sans Frontières recevra ce que vous avez choisi de lui donner ; un pourcentage ou un montant du capital que vous avez épargné en une fois. Ceci lui permettra d’offrir des soins à ceux qui en sont privés. Pour en savoir plus, contactez le Service Relations Testateurs au 01 40 21 29 09 ou par email : relations.testateurs@paris.msf.org

Lire aussi


Transmettez facilement votre patrimoine via une assurance-vie
Vous pouvez transmettre votre patrimoine via une assurance-vie. Souscrire une assurance-vie dans ce but vous permet d’anticiper votre succession et de ... Article publié le 06/01/2020

Assurance-vie : fin de l’exonération fiscale pour les vieux contrats
La loi de finances pour 2020 a mis fin à l’exonération d’impôt applicable aux produits des contrats d’assurance-vie souscrits avant 1983. La mesure es ...

Infographie : fiscalité du capital-décès de l’assurance vie
Les conditions d’imposition du capital-décès reçu par le bénéficiaire d’un contrat d’assurance-vie dépendent de quatre paramètres : la date de souscri ... Article publié le 11/03/2020

Assurance vie : la fiscalité applicable en cas de retrait
En cas de retrait effectué sur votre assurance vie, la fiscalité applicable aux gains récupérés dépend de trois paramètres : la date des versements ef ...

5 questions sur la clause bénéficiaire de l’assurance-vie
En tant que souscripteur d’une assurance-vie, vous pouvez choisir librement parmi vos proches ceux qui recevront les sommes que vous avez épargnées ju ... Article publié le 06/01/2020

Coronavirus : quel impact sur votre assurance vie ?
La crise sanitaire liée à l’épidémie du COVID 19 impacte fortement les places boursières. Elle pourrait avoir des conséquences sur les performances de ...
Demande d'informations
Recevez notre documentation

En complétant ce formulaire
vous recevrez une documentation
et vous serez rappelé par MSF.

* Champ obligatoire

Les données collectées via ce formulaire nous permettent de mieux connaître nos donateurs.De cette façon, la gestion de notre activité de collecte de dons ainsi que nos relations testateurs sont facilitées car en vous connaissant mieux, nous serons en mesure d’identifier de manière plus pertinente vos attentes et comportements et en conséquence d’adapter nos campagnes de sollicitation (fréquence, période, format, etc).
Conformément au RGPD et à la loi informatique et libertés n°78-17, vous disposez d’un droit d’accès auxdonnées vous concernant ou pouvez demander leur effacement. Vous disposez également d'un droit d’opposition, d’un droit de rectification et d’un droit à la limitation du traitement de vos données (cf: https://www.cnil.fr pour plus d’informations sur vos droits). Pour exercer ces droits ou pour toute question sur le traitement de vos données, vous pouvez contacter DPO consulting : dpo@paris.msf.org

 

Demande d'informations
Bénéficiez de conseils fiables

En complétant ce formulaire
vous recevrez une documentation
et vous serez rappelé par MSF.

* Champ obligatoire

Les données collectées via ce formulaire nous permettent de mieux connaître nos donateurs.De cette façon, la gestion de notre activité de collecte de dons ainsi que nos relations testateurs sont facilitées car en vous connaissant mieux, nous serons en mesure d’identifier de manière plus pertinente vos attentes et comportements et en conséquence d’adapter nos campagnes de sollicitation (fréquence, période, format, etc).
Conformément au RGPD et à la loi informatique et libertés n°78-17, vous disposez d’un droit d’accès auxdonnées vous concernant ou pouvez demander leur effacement. Vous disposez également d'un droit d’opposition, d’un droit de rectification et d’un droit à la limitation du traitement de vos données (cf: https://www.cnil.fr pour plus d’informations sur vos droits). Pour exercer ces droits ou pour toute question sur le traitement de vos données, vous pouvez contacter DPO consulting : dpo@paris.msf.org