En partenariat avec

Profitez des avantages de l’immobilier neuf

     Voir tous les articles

Investir

L’immobilier : le placement favori des Français

Publié le 05/02/2020

Année après année, l'attraction des investisseurs pour l'immobilier ne faiblit pas. L’immobilier neuf arrive en tête de liste, plébiscité par les acquéreurs souhaitant réduire le montant de leurs impôts ou se constituer un patrimoine.

L’immobilier plus séduisant que les placements financiers

Comme le révélait récemment l’enquête du Crédit Foncier, l'immobilier reste le placement privilégié des Français, dépassant largement les placements financiers. 68 % privilégieraient un investissement dans l'immobilier contre 16 % pour l’assurance-vie, 10 % pour l’épargne sécurisée et 7 % uniquement pour les marchés financiers. Un choix qui semble amplement satisfaire ceux qui ont sauté le pas. En effet, 93 % des sondés se disent satisfaits de leur investissement. Et pour cause, l'immobilier reste, à ce jour, la meilleure solution pour se constituer un patrimoine, alléger sa fiscalité ou bénéficier d'un complément de revenu au moment de la retraite.

Défiscaliser tout en se constituant un patrimoine

Dans le neuf, l'impact sur la fiscalité, à travers des dispositifs comme le Pinel ou encore le Censi-Bouvard, attire les investisseurs.  Le dispositif Pinel permet de faire reculer le montant de ses impôts, à condition de mettre en location son bien (jusqu'à 21 % si le logement est loué pendant 12 ans). Le Censi Bouvard offre également à l’acquéreur la possibilité de profiter d’une réduction d’impôt. Elle correspond à 11% du montant de la valeur d’acquisition du bien, étalée sur 9 ans, dans la limite de 300 000 € HT par an.

Des taux attractifs pour investir

Les taux d'intérêt étant historiquement bas, le contexte s'avère propice à l'investissement immobilier. Avec un taux moyen estimé à 1,29 % sur 20 ans hors frais d'assurances, les investisseurs trouvent, via le crédit, un levier inédit. Ainsi, ils peuvent s'endetter sur de plus longues périodes, en minimisant leur taux d'effort. Les conditions d'octroi des banques, plus souples désormais, permettent de financer jusqu'à 110 % de l'acquisition d'un bien neuf pour une location en Pinel ou à travers un autre dispositif. Les professionnels constatent ainsi l’émergence d’un nouveau phénomène : un grand nombre d'investisseurs, locataires de leurs résidences principales, achètent pourtant dans le neuf pour défiscaliser.

Les petites surfaces ont le vent en poupe

C’est ce que démontre l’étude du Crédit Foncier. La quasi-totalité des biens achetés sont des appartements de petite surface : 45 m² en moyenne, avec une majorité de studio et de 2 pièces. Le coût médian des biens achetés est de 170 000 €.

Ces territoires où l'investissement locatif a le vent en poupe

Selon l'étude du Crédit foncier, l’Occitanie concentre 27 % des opérations d'investissement locatif, suivie par l’Île-de-France (23%) puis Auvergne-Rhône-Alpes (11 %), la Nouvelle-Aquitaine (9 %) et PACA (9 %). Au total, ces 5 régions, sur les 13 régions Françaises, concentrent 79 % des investissements.

Cogedim 300x600

Demander une étude personnalisée et gratuite

* Champ obligatoire

Les données signalées ci-dessus par un astérisque sont nécessaires pour nous permettre de répondre à votre demande d’étude personnalisée. Elles sont collectées et traitées informatiquement par COVALENS (société du groupe ALTAREA COGEDIM) uniquement sur la base de votre consentement. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données et vos droits, consultez notre politique de protection des données.