En partenariat avec

Profitez des avantages de l’immobilier neuf

     Voir tous les articles

Pinel

Investissement immobilier : que faire à la suite d’un investissement Pinel ?

Publié le 06/03/2020

Les premiers investissements en Pinel, réalisés en septembre 2014 arrivent bientôt à échéance pour les durées d'engagement les plus courtes. Les investisseurs vont devoir choisir entre poursuivre en Pinel, vendre pour faire une plus-value ou réinvestir dans l'immobilier.

Dispositif Pinel : prorogé de quelques années supplémentaires

Le dispositif Pinel, en vigueur depuis le 1er septembre 2014, devrait se terminer, pour les premiers investisseurs engagés sur 6 ans, à l'horizon 2020/2021. Une fois leur engagement terminé, ces derniers pourront encore proroger de 3 à 6 ans le dispositif et continuer à percevoir leur réduction d'impôt. Ces investisseurs seront, a priori, les seuls à pouvoir opter pour cette option.

Loi Pinel : vendre pour réinvestir dans l'immobilier neuf

À terme, il n'est pas impossible de faire une importante plus-value en seulement 6 ans d'investissement Pinel, dans certaines villes. Le cas le plus emblématique est celui de Bordeaux. En 5 ans, les prix de la commune ont augmenté de 26 %. Le constat est le même à Lyon, à Saint-Denis, et dans la plupart des grandes agglomérations régionales (Nantes, Rennes, Toulouse) ou de la petite couronne parisienne (Montreuil, Vincennes, Saint-Ouen). Depuis quelques années, ces dernières connaissent une hausse des prix à deux chiffres, presque tous les ans.

Les investisseurs pourront aussi choisir de vendre pour acheter à nouveau dans l'immobilier neuf. Grâce à des taux de crédit immobilier historiquement bas, il leur est possible d'utiliser le produit de leur vente pour réinvestir.  Il est possible d’opter, par exemple, pour un studio meublé en VEFA (Vente en l'Etat Futur d'Achèvement) à l'aide du statut LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel). L'investisseur profite alors d'une rentabilité locative plus attractive qu'en Pinel, les loyers n'étant pas plafonnés. Sur le plan fiscal, ses revenus sont presque entièrement défiscalisés, grâce au mécanisme de l'amortissement.

Continuer à louer son bien

Si le logement est bien positionné et que la vacance locative s'avère assez faible, l'investisseur peut, une fois la période d'engagement du Pinel terminée, continuer de louer son logement. Il n'aura plus à appliquer le plafond de loyer Pinel et pourra réévaluer à la hausse le montant de ce dernier, en s'alignant sur les prix du marché. Il ne sera également plus contraint de choisir son locataire en fonction d'un plafond de ressources maximum.

Pinel : pensez au Grand Paris !

En 2014, les investisseurs ayant acheté dans des villes comme Bordeaux ou Lyon profitent, en seulement 5 ans, d'une forte valorisation de leur bien immobilier. Pour tenter d'obtenir un résultat similaire aujourd'hui, les investisseurs peuvent se tourner vers le Grand Paris et l'ensemble des villes ayant pour projet des ouvertures de gare dans les 5 à 6 ans (Villejuif, Saint-Denis, Romainville, Saint-Ouen, Bagneux, Rosny-sous-Bois…). L'immobilier y est encore relativement faible et les perspectives de rattrapage par rapport aux prix parisiens restent importantes.

Cogedim

Demander une étude personnalisée et gratuite

* Champ obligatoire

Les données signalées ci-dessus par un astérisque sont nécessaires pour nous permettre de répondre à votre demande d’étude personnalisée. Elles sont collectées et traitées informatiquement par COVALENS (société du groupe ALTAREA COGEDIM) uniquement sur la base de votre consentement. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données et vos droits, consultez notre politique de protection des données.