Voir tous les articles

Retraite

Acheter en résidence gérée pour préparer sa retraite

Publié le 28/05/2020

Investir dans une résidence gérée est particulièrement intéressant à 40 ou 50 ans. En effet, c’est une solution sûre pour anticiper sa retraite et bénéficier de revenus complémentaires.

Anticiper le temps de la retraite

La quarantaine est généralement la période où l’on commence à réfléchir à sa retraite et aux moyens de l’anticiper au mieux. À une époque où l’incertitude règne sur l’avenir des régimes de retraite, il est plus prudent de prévoir des sources de revenus complémentaires. L'investissement locatif est une solution sûre, particulièrement en résidences gérées, un secteur en pleine croissance.

Ce type d’investissement est tout à fait envisageable même si vous remboursez déjà un prêt immobilier, par exemple, pour votre résidence principale. En effet, vous n’avez pas forcément besoin d’un apport puisque vous bénéficiez de la récupération de la TVA à 20%, somme avancée par Réside Études si vous choisissez d’investir par son intermédiaire.

Par ailleurs, les revenus locatifs couvrent souvent la majeure partie des nouvelles mensualités si vous devez emprunter. Un prêt immobilier souscrit à 40 ans, ou à 50 ans, sera remboursé au moment de votre retraite et les loyers perçus constitueront alors les revenus complémentaires attendus.

Des revenus réguliers et nets de charges et d’impôts

L’autre avantage de l’investissement locatif en résidence gérée ? L’absence totale de gestion locative, ce qui vous assure une grande tranquillité d’esprit en tant que propriétaire. Lorsque vous investissez dans une résidence deRéside Études, leader du marché, c’est l’exploitant qui se charge de gérer le bien et de limiter la vacance locative. Vous signez un bail commercial de neuf ans renouvelable. Vos revenus sont réguliers et nets de toute charge d’entretien ou de réparations. Vous devez seulement vous acquitter des taxes foncières et d’enlèvement des ordures ménagères. Les loyers, versés chaque trimestre, sont révisés chaque année en fonction de l’Indice de Référence des Loyers (IRL).

Un cadre fiscal favorable

En étant propriétaire d’un ou plusieurs logements dans une résidence Réside Études, vous percevez donc des revenus locatifs nets et vous bénéficiez, s’ils n’excèdent pas 23 000 euros (ou 50% de vos revenus), du statut de Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP). Dès lors, vous gagnez encore en pouvoir d’achat puisque ces revenus issus de votre bien immobilier entrent dans un cadre fiscal avantageux avec le régime micro-BIC qui vous permet de bénéficier d’abattement forfaitaire sur les loyers à hauteur de 50% (pour moins de 70 000 euros de revenus). Par exemple, en louant en LMNP un appartement meublé pour 550 euros par mois, vous obtiendrez un bénéfice annuel de 6 600 euros. Son cumul réel de charges déductibles s’établira à 2 200 euros. En optant pour le taux forfaitaire de 50 %, vous déduisez 3 300 euros au titre de vos charges de l’ensemble de votre bénéfice et n’êtes plus imposé que sur les 3 300 euros restants. Vous pouvez également opter pour le régime « réel simplifié. » Ce dernier vous permet de déduire de vos revenus les charges, les amortissements et de récupérer la TVA. Reprenons l’exemple plus haut. Si vous optez pour le régime réel simplifié vous déduirez des 6 600 euros annuels : Les intérêts d’emprunt et frais de dossier en cas d’achat à crédit soit 830 euros, les travaux de rénovation, d’entretien courant et de petites réparations soit 400 euros, les achats de mobilier soit 250 euros, les charges de copropriété soit 600 euros, les taxes et impôts soit 353 euros, les honoraires de votre gestionnaire professionnel soit 460 € et les frais de comptabilité soit 1 200 euros. Au total, vous déduirez 4 090 euros de vos bénéfices afin de ne plus être imposé que sur 2 510 euros.

Si vous investissez dans une résidence pour étudiants ou pour séniors, vous pourrez bénéficier de l’avantage fiscal Censi-Bouvard. Ce dispositif, en vigueur jusqu'au 31 décembre 2021, offre la possibilité d’une réduction impôts sur le revenu égale à 11 % hors taxes de la valeur du bien dans la limite d'un investissement immobilier à 300 000 euros par an. Il est possible d'acquérir plusieurs biens immobiliers annuellement tant que le plafond n'est pas dépassé. La réduction d'impôt s'étale de façon linéaire sur 9 ans. 

À savoir 
Face à la situation économique exceptionnelle provoquée par la crise sanitaire, Réside Études reste à l’écoute de ses propriétaires investisseurs. Vous pouvez adresser toutes vos demandes à : relations.proprietaires@reside-etudes.fr


Faites appel à un expert pour bénéficier des meilleurs conseils

J'accepte de recevoir des informations de Réside Études (offres commerciales, invitations aux événements, newsletters...)

       
       
* Champ obligatoire

Réside Études collecte et traite vos données afin de répondre au mieux à votre demande. À cet effet, les champs signalés par un astérisque [*] sont obligatoires. Conformément à la loi " Informatique et libertés" vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des informations vous concernant. Ces droits peuvent être exercés à tout moment en vous adressant à Réside Études - Service Marketing - 42 Avenue George V - 75008 PARIS ou en écrivant à contact@reside-etudes.fr ou sur la page https://www.reside-etudes-invest.com/vos-preferences/.