Que va changer le Grand Paris ?

Publié le 19/12/2017
upload/docs/image/jpeg/2017-12/adobestock_59965051-min.jpeg

Projet pharaonique, le Grand Paris va aboutir d’ici une quinzaine d’année à la construction de 200 kilomètres de voies ferrées et de près de 2 millions de logements. Etat des lieux d’un bouleversement programmé.

Des temps de transport réduits
10 minutes il y a 60 ans et…1h20 aujourd’hui : c’est, selon le Ministère de la Cohésion des territoires, le temps de transport quotidien des franciliens. Pour faciliter les trajets de banlieue à banlieue, le projet du Grand Paris prévoit, d’ici à 2030, la création de 4 nouvelles lignes de métro automatiques (15, 16,17 et 18) autour de la capitale. Plusieurs prolongements de lignes de tramway (T1, T3b, T4, T7, T9 et T 10), de métro (parmi lesquelles la 11 et la 14) et de RER (le E) devraient, quant à eux, favoriser les liaisons avec Paris intramuros. Au total, ce sont 200 kilomètres de voies et 72 gares qui vont être créés.

Une fois les travaux de la ligne 15 achevés, par exemple, Champigny sur Marne ne sera plus qu’à 30 minutes d’Issy-les-Moulineaux… contre près d’1h aujourd’hui !

L’émergence de nouveaux quartiers
Le Grand Paris va contribuer à désenclaver un certain nombre de communes qui, bien qu’aux portes de la capitale, n’étaient pas toujours correctement desservies. Autour des nouvelles gares des quartiers vont sortir de terre. Ils seront composés à la fois de bureaux, de commerces, d’équipements collectifs et de logements. La loi Grand Paris de 2010 prévoit d’ailleurs la construction de 70 000 logements par an durant 25 ans. Soit le double de ce qui se construit actuellement.

Il y a, d’ores et déjà, des opportunités d’investissement, spécialement dans les communes désenclavées et dans celles qui bénéficieront d’un « hubb », c’est-à-dire d’un important nœud de correspondances. Ce sera, entre autres, le cas d’Aubervilliers, Bagneux, Champigny-sur-Marne, Noisy-le-Grand, Saint-Denis, Villejuif ou encore Vitry. Des programmes neufs sont en train d’être commercialisés, à des prix très sensiblement inférieurs à ceux de la capitale.   

Lire aussi :
  • Imprimer Envoyer par mail