En partenariat avec     
           

Voir tous les points de vue

L’ISR obligataire, original et très intéressant

Diffusé le 20/06/2019

Les obligations d’entreprises représentent un marché important et certaines d’entre elles respectent les principes de Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE). Ce marché commence à attirer les gérants de fonds.

Il est possible d’investir dans des entreprises responsables via les actions. Cependant, de plus en plus d’investisseurs se tournent vers les obligations d’entreprises appuyées sur une analyse rigoureuse. L’objectif est de limiter les risques en excluant les entreprises controverses et celles dont les enjeux de réputation sont importants. Pour les Investissements socialement Responsables (ISR), il est plutôt conseiller d’aller vers des entreprises ayant une véritable solution dans les transitions écologiques.

Les obligations ISR ne sont pas toutes green
Après avoir défini sa politique d’investissement et la façon dont les obligations sont sélectionnées il faut identifier un marché suffisamment large. En effet, cela permet une diversification des risques. Le marché des obligations ISR est aussi large que celui des sociétés ISR, à partir du moment où elles émettent des obligations. Mais l’ISR n’est pas systématiquement green.

À savoir
Les « green bonds », sont des placement ISR tournés vers la transition écologique et sociale. Toutefois, leur marché est souvent très restreint avec un niveau de rendements loin d’être équivalent à celui des obligations classiques. Il y a des bonnes idées d’investissement comme, par exemple, Paprec, mais les opportunités sont encore rares pour ce « green bond » spécialisé dans le recyclage.

Un contexte de taux bas qui demande de la diversification
L’investissement dans des obligations dans un contexte de taux bas peut surprendre. Cependant, pour favoriser le rendement, il est recommandé de diversifier les entreprises et les notations en portefeuille. Pour cela les « Investment grade » peuvent répondre à certaines stratégies d’investissement. Les remboursements sont quasi infaillibles, mais les rendements restent faibles. Les « high yield » présentent des bilans un peu plus complexes, mais leurs rendements sont souvent supérieurs. Allier Investment grade et high yield est une manière intéressante de diversifier son portefeuille et d’augmenter ses rendements.



Léa DUNAND-CHATTELET
Directrice du Pôle « Investissement Responsable »

DNCA Finance

19 place Vendôme
75001 PARIS
dnca@dnca-investments.com
01 58 62 55 00
https://www.dnca-investments.com/
Voir la fiche Annuaire

En partenariat avec


Pour plus d'information, contactez nos conseillers en gestion de Patrimoine
* Champ obligatoire

Les informations recueillies ci-dessus sont destinées à DNCA Finance, qui vous conseillera gratuitement sur la gestion de votre patrimoine.
Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi. Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de prospection commerciale et de ciblage. Ces droits peuvent être exercés à tout moment en écrivant à DNCA Finance 19, place Vendôme 75001 Paris.


Voir aussi


  • Imprimer Envoyer par mail