En partenariat avec     
           

Voir tous les points de vue

Investir dans de véritables sources de croissance

Diffusé le 20/06/2019

De nombreuses entreprises en croissance et de qualité sont présentes sur le marché européen. Pour investir dans ces entreprises, il faut croire en leur développement. Pour accompagner les investisseurs dans leur stratégie de placement, certains gérants de fonds privilégient le développement organique aux autres moteurs de croissance.

Pour certains gérants le développement organique représente LA véritable source de croissance. Dès lors, pour leur stratégie d’investissement, ils excluent les entreprises bénéficiant des effets devises et des fusions-acquisitions.

Les secteurs à croissance organique
Le secteur de l’innovation médicale est un de ceux à suivre particulièrement. Dans ce domaine, on trouve des laboratoires pharmaceutiques très productifs. Astrazeneca, par exemple, développe de nouvelles molécules et des traitements contre certains cancers. Nove Nordisk, quant à lui, est actuellement leader du traitement contre le diabète. Dans l’innovation médicale, on peut aussi trouver des technologies médicales comme les sociétés de diagnostic. Biomérieux, par exemple, permet d’obtenir un diagnostic sur les maladies infectieuses, de manière fiable et rapide. Il existe aussi des entreprises concentrées sur la production de molécules biotechnologiques comme Lonza en Suisse, ou Sartorius Stedim en France.

Le secteur des ingrédients est fortement porté par les changements alimentaires de la population. Les consommateurs veulent des produits socialement responsables, naturels, voire bio. La société DSM, par exemple, s’est spécialisée dans les domaines de la nutrition, de la santé et du mode de vie écoresponsable.

Une piste d’investissement en 2019
Tomra est une société norvégienne de taille moyenne, leader mondial dans le système de consigne en plastique, en aluminium ou en verre. Cette activité bénéficie des politiques publiques. En effet, la commission européenne a mis en place une directive pour pousser les pays à améliorer leur collecte de bouteille plastique. L’objectif est de collecter et recycler 77% des bouteilles en 2025, et 90% à la fin de la décennie prochaine. La France collecte actuellement 40% de sa production et va devoir mettre en place les techniques de recyclage parfaitement maîtrisées par Tomra.

Les pays comme la Chine ou la Malaisie, récupéraient jusqu’à présent les déchets des pays développés. Cependant, ils refusent de continuer à leur servir de « poubelle » et commencent à mettre en place des systèmes de collectes. Ces changements comportementaux développent un véritable marché à long terme et une opportunité de croissance pour Tomra.


En partenariat avec


Pour plus d'information, contactez nos conseillers en gestion de Patrimoine
* Champ obligatoire

Les informations recueillies ci-dessus sont destinées à DNCA Finance, qui vous conseillera gratuitement sur la gestion de votre patrimoine.
Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi. Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de prospection commerciale et de ciblage. Ces droits peuvent être exercés à tout moment en écrivant à DNCA Finance 19, place Vendôme 75001 Paris.


Voir aussi


  • Imprimer Envoyer par mail