En partenariat avec     
           

Voir tous les points de vue

Les SCPI sont toujours aussi attractives

Diffusé le 18/07/2019

Les SCPI (Société Civiles de Placement Immobilier) continuent à séduire. En effet, la diversification du placement et ses rendements importants sont attractifs pour les investisseurs.

Le succès des SCPI ne se dément pas depuis plusieurs décennies, surtout le cas dans un contexte de taux bas. Cet actif totalise près de 60 milliards d’euros de capitalisation et plus d’un million de porteurs de parts. Un succès lié à la simplicité du produit et à la possibilité d’acheter des parts à partir de quelques centaines d’euros pour un particulier.

Plusieurs types de SCPI
Les SCPI généralistes investissent dans plusieurs types d’actifs immobiliers. Elles diversifient leur placements en achetant des immeubles de commerce et de bureaux, dans différentes régions. Elles ont donc une diversification importante dans leurs gisements de loyers.

Les SCPI spécialisées investissent, quant à elles, selon deux critères principaux. Le premier est un critère géographique. Dès lors, des zones d’investissement sont déterminées par la société de gestion (par exemple le Grand Paris, les régions, l’Europe). Le second critère est un critère sectoriel. Dès lors, la société de gestion peut privilégier certains types de location. Par exemple, les murs de commerce, les murs de clinique ou de maisons de retraite, les locaux d’activité et d’entreposage ou encore les bureaux parisiens.

Un produit simple à comprendre
Grâce aux SCPI, les particuliers ont accès à l’immobilier résidentiel ou d’entreprise. Sans passer par une société de gestion, ces actifs immobiliers sont difficilement accessibles. En effet, le capital à investir dépasse souvent plusieurs millions d’euros.

En souscrivant une SCPI, l’investisseur est libéré de toutes les questions liées à la gestion du bien. En effet, la location des biens immobiliers achetés par la SCPI pris en charge directement par une société de gestion. L’investisseur n’a aucune démarche ou formalité à accomplir.

Chaque trimestre, des loyers sont reversés à l’épargnant. On parle de distribution dans l’immobilier. Les loyers perçus par les locations d’immeubles sont ainsi distribués aux porteurs de parts.

En investissant dans l’immobilier, via les SCPI, l’investisseur diversifie ses placements. Cette diversification est une bonne alternative aux contextes de taux bas tout en proposant un revenu supplémentaire. Les SCPI génèrent depuis plusieurs années près de 5%* de rendement. Une épargne placée sur un livret réglementé comme le Livret A, ou sur un contrat d’assurance-vie en fonds en euro proposent des performances moyennes actuellement inférieures à 2%*.

*Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.




Voir aussi


  • Imprimer Envoyer par mail