vous recommande

Accueil > Impôts > Réductions d’impôt et niches fiscales

Nos Conseils
Impôts

Réductions d’impôt et niches fiscales

Publié le 02/09/2021

Pour aider les contribuables à supporter certaines dépenses ou les inciter à faire certains placements, l’État accorde des réductions et crédits d’impôt. C’est le cas notamment pour l’emploi d’une aide à domicile, le financement du cinéma avec les Sofica, ou de logement social en Outre-mer via le Girardin social. Il existe des dizaines de niches fiscales pour optimiser ses impôts.

Niches fiscales : qu’est-ce que c’est ?

Derrière le terme de « niche fiscale » se cache un avantage fiscal accordé aux contribuables en échange d’un investissement spécifique. Il s’agit pour le Ministère des finances d’orienter l’argent vers certains secteurs en développement. Elles peuvent être classées en plusieurs grandes catégories.

Optimiser vos impôts grâce aux niches fiscales familiales

La plus importante des niches fiscales est celle liées à la famille : garde d’enfants, hébergement d’une personne dépendante en Ehpad… Les familles bénéficient ainsi d’un crédit d’impôt pouvant aller jusqu’à 2300 euros par enfant gardé ou d’une réduction d’impôt allant jusqu’à 2500 euros pour une personne âgée.

La niche fiscale portant sur l’emploi d’un salarié à domicile (nounou, jardinier, femme de ménage…) est l’une des plus connue. C’est aussi une des plus utilisées par les Français. Elle permet d’obtenir un crédit d’impôt pouvant aller jusqu’à 10.000 euros par an.

De nombreux contribuables bénéficient aussi des avantages liés au paiement de cotisations syndicales ou de dons à des associations (75% ou 66% du montant avec des plafonds). Depuis le 9 mai 2021, un crédit d'impôt de 30% du montant de votre abonnement presse (régionale ou nationale) est également possible.

Des réductions d’impôts pour l’immobilier 

L’autre grande catégorie de niche fiscale est composée des déductions liées au logement : travaux de rénovation, investissement locatif… Le dispositif Pinel offre ainsi une réduction d'impôt aux contribuables qui investissent dans un logement neuf situé en zone tendue, pour le louer pendant au moins 9 ans, moyennant un loyer plafonné. Il permet d’économiser jusqu’à 63.000 euros sur l’achat d’un bien immobilier neuf.

Vous pouvez aussi bénéficier d’une réduction d’impôt si vous investissez dans un logement ancien pour le louer dans le cadre du dispositif Cosse ou du dispositif Denormandie, si vous investissez dans une opération de restauration immobilière dans le cadre de la loi « Malraux », ou si vous investissez dans une résidence avec services. Par ailleurs, la loi Monuments Historiques donne la possibilité de déduire de votre revenu global, 50% des travaux de restauration sur un, deux ou trois ans sans limitation de montant et sans aucune notion de plafonnement pour votre résidence principale, si celle-ci est classée monument historique.

Soutenir le cinéma français en optimisant sa fiscalité

Les amateurs de grand écran peuvent financer le cinéma français au travers des Sofica (Société de financement du cinéma et de l’audiovisuel). Les personnes physiques ayant leur domicile fiscal en France peuvent réduire leur impôt à payer à hauteur de 30% du montant souscrit au capital des Sofica, retenu dans la double limite de 18.000 euros et de 25% de leur revenu net imposable. Le taux de la réduction d’impôt peut être majoré à 36% ou à 48% si la société s’engage à réaliser certains investissements avec l’argent collecté. L’économie d’impôt maximale peut ainsi atteindre 5.400 euros, 6.480 euros ou 8.640 euros par an, selon le taux de la réduction d’impôt applicable.

Des niches fiscales moins courantes 

D’autres investissements plus atypiques bénéficient également d’aides. Ainsi, l’investissement au capital d’une PME ouvre droit à une réduction d’impôt de 25% du montant souscrit. Celle-ci est retenue dans la limite annuelle de 50.000 euros pour une personne seule et de 100.000 euros pour un couple.

CONTACTER UN CONSEILLER
* Champ obligatoire

Informations recueillies ci-dessus sont destinées à Investisseur Privé, société de conseil en Gestion de Patrimoine (CGP) enregistrée auprès de l’ORIAS (Registre des Intermédiaires en Assurance, Banque et Finance) sous le n°16 004 864 (site Internet : www.orias.fr) en tant que Conseiller en Investissement Financier (CIF) et en tant que Courtier d'assurance ou de réassurance (COA). IP.COM est membre de l’association professionnelle CNCIF (Chambre Nationale des Conseillers en Investissements Financiers) n° D016656, association agréée par l’AMF.
Conformément à loi française n°78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification, d'effacement, de portabilité et d'opposition relatif aux données vous concernant. Pour exercer ces droits ou contacter le Responsable des Données Personnelles pour toute information complémentaire, vous pouvez nous écrire à dpo@investisseurprive.com ou par courrier à l'adresse InvestisseurPrive.COM – Responsable des Données Personnelles – 15 rue de la Banque – 75002 Paris. Vous pouvez également adresser une réclamation à l’autorité de contrôle compétente (CNIL : Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés).

 

Lire aussi

Confiez vos investissements à un expert patrimonial indépendant
Les conseillers en gestion de patrimoine sont des experts indépendants. Ils proposent une stratégie d’investissement après avoir réalisé une analyse globale de la situation de leurs clients. Ainsi, ils tiennent compte de leurs objectifs, de leur hori ...
Défiscalisation : comment réduire vos impôts ?
Pour certains placements ou investissements, l’État accorde des avantages fiscaux aux contribuables. Selon le cas, ces avantages permettent de réduire vos revenus imposables ou de réduire vos impôts.
Optimisez votre déclaration de revenus !
Depuis deux ans maintenant, l’impôt sur le revenu (IR) est prélevé à la source pour la majorité des contribuables. Cependant, il faut toujours effectuer une déclaration de revenus, notamment pour optimiser votre fiscalité.
Impôts : Flat tax ou barème de l’impôt ?
Par défaut, les revenus financiers sont soumis à une Flat Tax de 30%. Toutefois, les contribuables peuvent renoncer à cet impôt forfaitaire et opter pour l’application du barème progressif de l’impôt.
Vidéo - Quelles solutions pour réduire vos impôts avant le 31 décembre 2021 ?
Immobilier, dispositif fiscaux, produits d’épargne… de nombreuses solutions s’offrent à vous pour payer moins d’impôts et il n’est pas trop tard pour agir en 2021 ! En fonction de votre situation patrimoniale et familiale, Pierre Puchol, ingénieur pa ...
Utilisez l'immobilier pour optimiser votre transmission
Anticiper la transmission de son patrimoine permet de disposer d’une franchise fiscale intéressante. Cette opération peut se faire en achetant un bien immobilier, mais aussi et de manière plus avantageusement avec un investissement dans la pierre-pap ...
Maîtriser la fiscalité de votre contrat d’assurance-vie
La fiscalité de l’assurance-vie est à géométrie variable et les impôts à payer dépendent de nombreux critères. En effet, la manière dont vous êtes imposé dépend de la date de souscription de votre contrat, de son ancienneté, du mode de liquidation, d ...
Tout savoir sur les conseillers en investissements financiers
Le statut de Conseiller en Investissements Financiers (CIF) encadre la relation de cet intermédiaire financier avec son client. Les obligations du CIF (rôle de conseil, nature des informations délivrées…) ont pour but de préserver les intérêts des in ...

IP

En BREF
Épargne
Le saviez-vous ?
Depuis le début des années 2000, les fonds en euros sont passés d’une performance moyenne de 5,3% à 1,4% en 2019.

ip

IP