Accueil > Impôts > Optimisez votre déclaration de revenus !

Nos Conseils
Impôts

Optimisez votre déclaration de revenus !

Publié le 11/02/2021

Depuis deux ans maintenant, l’impôt sur le revenu (IR) est prélevé à la source pour la majorité des contribuables. Cependant, il faut toujours effectuer une déclaration de revenus, notamment pour optimiser votre fiscalité.

La nature des sommes à déclarer et des charges à déduire auprès de l’administration fiscale peuvent vous permettre de réduire vos impôts. Plus-values, revenus fonciers, frais réels… autant de points à regarder avec attention pour optimiser votre fiscalité. Pierre Puchol, conseiller patrimonial Investisseur Privé, vous donne quelques exemples d’optimisation.

Choisissez la bonne fiscalité pour vos placements

 Les revenus du capital, les dividendes d’actions, les plus-values mobilières et les intérêts générés par un contrat d’assurance vie sont imposés, soit à la Flat Taxe de 30 % (12,8 % d’impôt sur le revenu, 17,2 % de prélèvements sociaux *), soit à l’impôt sur le revenu, selon votre Taux Marginal d’Imposition (TMI). L’option pour le barème progressif de l’impôt est à étudier avec attention si vous êtes imposé en dessous de 30 %. Lorsque les revenus de placements financiers sont imposés au barème progressif de l’impôt sur le revenu, vous pouvez déduire les frais et charges engagés, comme les frais de garde des titres facturés par la banque, mais aussi les droits de location d’un coffre ou les primes d’assurance de valeurs mobilières (à l’exception des assurances couvrant les risques de dépréciation).

À SAVOIR

La décision d’opter pour le barème s'applique sur l’année en cours. Elle vaut pour l’ensemble des revenus de placements et plus-values mobilières perçus cette année.

 

Bien déclarer vos revenus fonciers

 Si vos biens loués vous ont rapporté plus de 15 000 euros dans l’année (hors charges locatives) vous êtes automatiquement imposé au régime réel. Sous ce seuil, le micro-foncier s’impose comme le régime par défaut et l’imposition aux frais réels constitue une option. Le micro-foncier donne droit à un abattement forfaitaire de 30 % sur le montant déclaré des revenus. Il n’est pas applicable aux logements détenus par une SCI (Société Civile Immobilière). Le régime réel permet de déduire les frais de gestion, des travaux, l’assurance du logement, la taxe foncière, les intérêts d’emprunt et même l’assurance décès-invalidité. Quand le résultat est négatif, vous constatez un déficit foncier imputable sur votre revenu global à hauteur de 10 700 euros. Le surplus n’est pas perdu. Il sera déductible de vos revenus fonciers des 10 années suivantes. 

Calculez vos frais professionnels au mieux de vos intérêts

Les salariés bénéficient automatiquement d'un abattement de 10% sur leurs revenus imposables. Néanmoins, pour les dépenses engagées dans le cadre professionnel vous pouvez privilégier une déduction sur la base de frais réels. Tous les frais liés, par exemple, à vos déplacements peuvent être pris en compte (péages, essence, parking, hôtels, forfaits restaurants, blanchisserie, documentation, etc.). Il n’existe pas de listes limitatives des frais même s’il faut veiller à leur cohérence. 

Adaptez votre prélèvement à la source 

Quand vos revenus diminuent, par exemple à la retraite, vous pouvez réduire votre taux de prélèvement. Par ailleurs, les versements effectués sur un Plan d'Épargne Retraite (PER) sont, dans une certaine limite, déductibles directement du revenu imposable..


* Fiscalité applicable au 1er janvier 2021

CONTACTER UN CONSEILLER
* Champ obligatoire

Informations recueillies ci-dessus sont destinées à Investisseur Privé, société de conseil en Gestion de Patrimoine (CGP) enregistrée auprès de l’ORIAS (Registre des Intermédiaires en Assurance, Banque et Finance) sous le n°16 004 864 (site Internet : www.orias.fr) en tant que Conseiller en Investissement Financier (CIF) et en tant que Courtier d'assurance ou de réassurance (COA). IP.COM est membre de l’association professionnelle CNCIF (Chambre Nationale des Conseillers en Investissements Financiers) n° D016656, association agréée par l’AMF.
Conformément à loi française n°78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification, d'effacement, de portabilité et d'opposition relatif aux données vous concernant. Pour exercer ces droits ou contacter le Responsable des Données Personnelles pour toute information complémentaire, vous pouvez nous écrire à dpo@investisseurprive.com ou par courrier à l'adresse InvestisseurPrive.COM – Responsable des Données Personnelles – 15 rue de la Banque – 75002 Paris. Vous pouvez également adresser une réclamation à l’autorité de contrôle compétente (CNIL : Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés).

 

Lire aussi

Confiez vos investissements à un expert patrimonial indépendant
Les conseillers en gestion de patrimoine sont des experts indépendants. Ils proposent une stratégie d’investissement après avoir réalisé une analyse globale de la situation de leurs clients. Ainsi, ils tiennent compte de leurs objectifs, de leur hori ...
Défiscalisation : comment réduire vos impôts ?
Pour certains placements ou investissements, l’État accorde des avantages fiscaux aux contribuables. Selon le cas, ces avantages permettent de réduire vos revenus imposables ou de réduire vos impôts.
Impôts : Flat tax ou barème de l’impôt ?
Depuis janvier 2018, les revenus financiers sont soumis à une Flat Tax de 30%.Toutefois, les contribuables peuvent renoncer à cet impôt forfaitaire et opter pour l’application du barème progressif.
Utilisez l'immobilier pour optimiser votre transmission
Anticiper la transmission de son patrimoine permet de disposer d’une franchise fiscale intéressante. Cette opération peut se faire en achetant un bien immobilier, mais aussi et de manière plus avantageusement avec un investissement dans la pierre-pap ...
Maîtriser la fiscalité de l’assurance-vie
La fiscalité de l’assurance-vie est à géométrie variable. Les impôts à payer diffèrent selon de nombreux critères. En effet, la manière dont vous serez imposé va dépendre de la date de souscription du contrat, de son ancienneté, de son mode de liquid ...
Réduction d’impôts et niches fiscales
Pour flécher l’argent des contribuables vers certains secteurs, l’État propose des niches fiscales. C’est le cas notamment pour l’emploi d’une aide à domicile, le cinéma, au travers des Sofica ou de logement social en Outre-mer, via le Girardin socia ...
Tout savoir sur les conseillers en investissements financiers
Le statut de Conseiller en Investissements Financiers (CIF) encadre la relation de cet intermédiaire financier avec son client. Les obligations du CIF (rôle de conseil, nature des informations délivrées…) ont pour but de préserver les intérêts des in ...
En BREF
En Bref
Chiffre clef
il existe 474 niches fiscales

IP

  • Imprimer Envoyer par mail