en partenariat avec

Retour aux articles

Transmettre

Retraite : pourquoi investir dans les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) ?

Article publié le 18/02/2022

Investir dans les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) est un moyen de préparer sa retraite. Cet investissement dans l’immobilier est une solution de diversification avec des rendements moyens attractifs, notamment pour de l’épargne à long terme. Par ailleurs, la combinaison entre SCPI et épargne retraite peut également permettre de bénéficier d’une fiscalité avantageuse.

Diversifier ses placements pour préparer sa retraite

Investir dans la pierre est une solution très répandue pour anticiper sa retraite. Pour se libérer des contraintes de l’immobilier physique (résidence principale, secondaire, investissement locatif), de nombreux épargnants se tournent vers la pierre-papier. En effet, la facilité de gestion et les perspectives de performance de ce placement financier font de lui une alternative intéressante aux investissements immobiliers classiques.

L’acquisition de parts de SCPI permet de se constituer un patrimoine diversifié et à son rythme. Cette enveloppe d’investissement permet, au moment de sa retraite, de percevoir des revenus complémentaires. Les SCPI présentent de nombreux avantages par rapport à un investissement immobilier en direct : les démarches sont simples, le ticket d’entrée est nettement plus accessible, les actifs sont variés (immeubles de bureaux et de commerce, entrepôts, actifs résidentiels ou de santé…), le risque est mutualisé et la gestion du bien est assurée par des professionnels.

À savoir : Si le capital ne peut pas être garanti, les perspectives de performances sont attractives. Selon l’Aspim (Association française des sociétés de placement), elles ont délivré une performance moyenne de 4,4% en 2019 et 4,18% en 2020*.

Les loyers générés par les actifs détenus par la SCPI sont reversés régulièrement aux détenteurs des parts. Ces revenus nets de frais et charges s’ajoutent donc aux revenus des actifs ou aux pensions des retraités. Ils entrent dans l’assiette de l’impôt sur le revenu au prélèvement forfaitaire unique de 12,8 % ou sur option au barème progressif. Notons qu’ils sont également soumis aux prélèvements sociaux de 17,2 %.

Combiner SCPI et épargne retraite

Comme les autres supports immobiliers (OPCI et SCI), les SCPI sont éligibles au Plan Épargne Retraite (PER) établi dans le cadre de la loi Pacte de 2019. Ainsi, les sommes investies peuvent être placées dans les SCPI choisies par l’épargnant et leurs produits seront capitalisés dans le PER.

Les sommes versées sur un PER bénéficient d’une fiscalité avantageuse à l’entrée ou à la sortie, le choix étant à faire en fonction de votre profil fiscal. Lorsque vous êtes fortement imposé, vous avez souvent intérêt à faire le choix du bénéfice fiscal à l’entrée. En effet, les versements volontaires effectués sur un PER sont déductibles du revenu imposable.

Cette déduction se fait dans la limite de deux plafonds. Ainsi, en année N, le plafond le plus élevé s’applique entre un montant égal à 10 % des revenus professionnels nets de frais de l’année N-1 (dans la limite de 8 fois le Plafond annuel de la Sécurité sociale (PASS)(1) de l’année N-1) et un montant égal à 10 % du PASS de l’année N-1.

Acheter ses SCPI à crédit et bénéficier d’un effet de levier

L’investisseur peut acheter ses SCPI comptant ou à crédit. Quand il les achète via un emprunt, il bénéficie de ce que l’on appelle un effet de levier (les intérêts d’emprunt, surtout en période de taux bas, étant potentiellement inférieurs aux performances du placement). Au moment de la retraite, les mensualités d’emprunt sont remboursées et les loyers viennent accroître le pouvoir d’achat. Une bonne solution pour ceux qui ont peu de liquidités à affecter à un projet immobilier.

À savoir : En achetant ses parts de SCPI à crédit, il est possible de neutraliser sa fiscalité. En effet, au-delà de l’effet levier et comme pour tout emprunt immobilier, cette option permet de déduire les intérêts d’emprunt des revenus fonciers générés par la SCPI et donc de réduire l’impact fiscal de l’investissement.

 

Avertissement

Acheter des parts de SCPI est un investissement immobilier. Comme tout placement immobilier, il s’agit d’un investissement à long terme avec un horizon de placement à 8 ans, dont la liquidité est limitée. Il existe un risque de perte en capital, les revenus ne sont pas garantis et dépendent de l’évolution du marché de l’immobilier. La société de gestion ne garantit pas le rachat des parts. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

 

(1) PASS annuel en 2021 et 2022 : 41.136 euros

Lire aussi


La SCPI, un outil idéal de transmission patrimoniale
La transmission d’un patrimoine immobilier peut être source de préoccupation pour les Français. Au-delà de la fiscalité, la question des modalités de ... Article publié le 18/02/2022
Fermer
Vous souhaitez en savoir plus sur nos solutions, ou faire le point sur vos projets d'épargne ? Complétez ce formulaire pour être rappelé par l'un de nos conseillers.
* Champ obligatoire

J’accepte que mes coordonnées soient transmises à PERIAL Asset Management. Les informations recueillies à partir de ce formulaire sont transmises par le service Commercial de PERIAL Asset Management aux équipes destinataires de votre demande. Ces informations pourront également être conservées et utilisées pour élaborer des statistiques et seront supprimées dans un délai de 6 mois maximum.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles, cliquez ici