en partenariat avec

Retour aux articles

Enjeux

Investissement : Pourquoi la Chine est-elle au centre de l’attention ?

Article publié le 22/02/2022

Dans un contexte de ralentissement de sa croissance économique, Pékin entend mener une politique de régulation et de désendettement. Malgré une année 2021 décevante, les actions chinoises doivent conserver une place dans un portefeuille diversifié.

Contenir le ralentissement de la croissance chinoise

Le ralentissement de la deuxième puissance économique mondiale suscite des inquiétudes. C’est d’abord un facteur de risque pour les États du continent asiatique, pour qui la Chine constitue un partenaire commercial de premier plan. C’est aussi un risque sur le plan mondial pour les secteurs dont l’approvisionnement dépend largement de la Chine comme pour ceux pour qui elle constitue un débouché important de leurs exportations.

Pour autant, si le risque que ce ralentissement se propage à l’ensemble de l’économie mondiale existe, il reste peu probable. En effet, les autorités de Pékin devraient pouvoir le contenir, en lisser les effets, et ainsi répondre au double défi d’éviter à court terme une récession tout en corrigeant les excès accumulés au cours de ces dernières décennies.

Le cas du conglomérat Evergrande – plus grand acteur du secteur immobilier chinois - est le meilleur exemple de cette stratégie. Les autorités chinoises sont à la manœuvre pour gérer sa restructuration afin d’éviter une contagion à l’ensemble du secteur immobilier, tout en refusant un renflouement massif. C’est un signal pour les entreprises chinoises très endettées.

Un grand mouvement de régulation mené par Pékin

Au-delà de ces problématiques d’endettement, le gouvernement chinois a amorcé un grand mouvement de régulation depuis 2020. Il a d’abord porté sur le secteur immobilier, en instituant des règles destinées à mieux encadrer les règles d’endettement. Il s’est poursuivi cette année, avec le secteur technologique et des grandes plateformes d’éducation (tutorat privé). Les conséquences boursières ont été importantes, le secteur technologique abandonnant plus de 40 % par rapport à ses points hauts, certains titres corrigeant bien davantage.

En 2022, ce renforcement, ou durcissement réglementaire, devrait s’étendre à d’autres secteurs clés de son économie, dont les transports, la santé ou les services financiers, ce qui pourrait peser encore à très court terme sur le marché des actions chinoises. Cependant, la politique d’assainissement de l’économie menée par Pékin peut s’avérer vertueuse dans une optique de moyen terme car elle devrait permettre d’atténuer les déséquilibres actuels et d’en éviter la création de nouveaux.

Des perspectives à moyen terme positives

La reprise en main de l’économie chinoise par Pékin et les restrictions imposées à plusieurs secteurs ont pesé sur les marchés d’actions chinois qui finissent en baisse de 20 % en 2021. Ce marché représentant de l’ordre de 35 % des marchés émergents, ces derniers terminent l’année en territoire négatif.

Malgré ces contre-performances de court-terme, les actions chinoises pourraient bénéficier de l’amélioration des perspectives à moyen terme et conservent, par conséquent, leur place dans une allocation d’actifs diversifiée.

 

Avertissement :

Les informations qui vous sont présentées sont basées sur des données jugées fiables à la date du 21/02/2022. Ces informations n’ont qu’un caractère informatif et ne peuvent être considérées comme une sollicitation ou une offre relative à un service d’investissement ou un instrument financier, un conseil juridique ou fiscal, ou un conseil en investissement au sens de la réglementation applicable. Avant toute décision d’investissement, il est recommandé de s’assurer que l’investissement envisagé correspond à sa situation financière et ses objectifs d’investissement, et d’avoir compris et d’être en mesure de supporter les risques en découlant. Tout investissement peut évoluer à la hausse comme à la baisse et présente un risque de perte en capital.

Lire aussi


Banques centrales : quelles perspectives pour vos placements financiers ?
Alors que l’inflation continue de grimper en Europe, les banques centrales mettent progressivement fin à leurs programmes d’aide sur les marchés oblig ... Article publié le 14/12/2021

3 classes d’actifs dits « risqués » pour dynamiser vos investissements
Investir dans les entreprises non cotées, dans des obligations à haut rendement des entreprises privées ou encore dans la dette des pays émergents, of ... Article publié le 14/12/2021
Fermer
Pour vous accompagner dans toutes les dimensions de votre patrimoine d’envergure, complétez ce formulaire pour être recontacté par un expert
* Champ obligatoire

J’accepte que mes coordonnées soient transmises à la Banque Neuflize OBC. Les informations recueillies à partir de ce formulaire sont transmises par le service Commercial de la Banque Neuflize OBC aux équipes destinataires de votre demande. Ces informations pourront également être conservées et utilisées pour élaborer des statistiques et seront supprimées dans un délai de 6 mois maximum.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles, cliquez ici