Trouver une mutuelle « économique » après 60 ans, c’est possible !

Publié le 28/10/2016
upload/docs/image/jpeg/2016-10/60ans.jpg

Avec l’arrivée des mutuelles d’entreprise, la concurrence sur les contrats d’assurance complémentaire santé des seniors s’est renforcée. Les seniors doivent profiter de cette période pour bénéficier de tarifs attractifs. Utilisez les comparateurs en ligne pour faire un tour du marché.

 

 Les questions de santé prennent plus d’importance avec l’âge. En effet, les dépenses tendent à se multiplier, notamment l’optique ou l’audition, pour lesquels la charge financière peut vite monter à plusieurs centaines d’euros par an. Or, dans les même temps, le passage à la retraite diminue le pouvoir d’achat. L’équation à résoudre est donc de trouver la meilleure mutuelle pour un prix avantageux. Bonne nouvelle : c’est possible !

 

La principale directive pour choisir une bonne assurance santé est de l’ajuster à ses besoins réels. Exemple : votre mutuelle rembourse bien les dépassements d’honoraires, mais vous ne consultez pas de médecins qui en pratiquent, ou très rarement. Elle propose un forfait cure thermale, mais vous n’envisagez pas d’y recourir. Elle prend en charge les médecines douces, mais vous les connaissez mal. Or, ces garanties sont souvent proposées dans les formules seniors des mutuelles et à des prix… pas forcément avantageux.

 

L’intérêt des mutuelles responsables

Si vous avez des besoins d’assurance raisonnables, une mutuelle responsable est plus intéressante. Pour un prix réduit, certes elle n’assure pas les dépassements d’honoraires, ni les cures thermales, mais elle offre un panier de soins minimum plutôt complet. Elle garantit, en particulier, une bonne couverture en cas d’hospitalisation et des remboursements très corrects en optique et soins dentaires.

 

L’Aide à la Complémentaire Santé (ACS)

C’est une aide financière, dont les conditions ont été modifiées le 1er juillet 2015. Elle peut soulager les seniors ayant des revenus limités à la retraite : jusqu’à 11 670 € par an pour une personne seule et 17 505 € pour un couple.

Cependant attention : si vous obtenez cette aide il faudra choisir votre contrat d’assurance complémentaire santé parmi une liste fixée par l’État.

 

Pour vous aider à bien choisir en fonction de vos habitudes, de votre âge et de vos revenus, interrogez un courtier d’assurance. Il vous dira si vous pouvez prétendre à la ACS et fera tous les comparatifs de garanties et de coût pour vous proposer le contrat le plus intéressant.

 

 

Services :
Lire aussi :
  • Imprimer Envoyer par mail