6 conseils pour réussir votre investissement locatif

Publié le 15/11/2016
upload/docs/image/jpeg/2016-11/conseils.jpg

Dynamisme du marché locatif local, emplacement et qualité du programme, surface du logement, loyer applicable : tous ces éléments doivent être pris en compte avant de concrétiser votre investissement locatif.

Choisissez une localisation dynamique

Investissez dans une ville dynamique dotée d’une forte demande locative. Pour faire votre choix, vous avez accès à des statistiques sur la démographie des communes et le niveau de vie de leurs habitants sur le site Internet de l’Insee.

Sélectionnez l’emplacement

Au sein de la commune, ciblez les secteurs bien desservis par les transports. Par ailleurs, soyez attentif à la proximité des commodités : commerces, écoles, activités culturelles et sportives.

Sélectionnez le bon logement

Vérifiez auprès d’agences immobilières ou sur les portails immobiliers la réalité du marché locatif. Portez votre attention sur les biens similaires à votre projet d’acquisition. Un éventuel déséquilibre entre l’offre et la demande doit attirer votre attention. Ainsi, si l’offre de studios est pléthorique, il sera préférable de reporter votre choix sur une autre catégorie de biens, un deux-pièces, par exemple.

La distribution des pièces, l’étage, l’exposition la présence d’un balcon ou d’une terrasse sont aussi des points à regarder avec attention. Un appartement bien conçu et agréable à vivre se louera plus facilement et se revendra dans de meilleures conditions.

Vérifiez la présence de propriétaires occupants dans l’immeuble

Les copropriétés dans lesquelles vivent à la fois des propriétaires occupants sont généralement mieux entretenues et mieux gérées. Aussi, si possible, évitez les immeubles occupés uniquement par des locataires.

Fixez le bon loyer

Même si vous optez pour un dispositif d’investissement dans lesquels les loyers sont plafonnés, vérifiez toujours leur adéquation avec le marché local. Fixer un loyer trop élevé augmente les risques d’impayés et de vacance locative.

Garantissez le paiement de vos loyers

De nombreux dispositifs existent pour vous prémunir contre les impayés de loyers. En marge des garanties classiques, comme les assurances loyers impayés ou la caution d’un proche du locataire, on trouve désormais la garantie Visale. Elle vient d’être mise en place par le gouvernement pour favoriser l’accès au logement des salariés en situation précaire (intérim, contrat à durée indéterminée…) et des jeunes de moins de 30 ans.

Lire aussi :
  • Imprimer Envoyer par mail