Gestion locative : seul ou avec un professionnel ?

Publié le 06/03/2017
upload/docs/image/jpeg/2017-02/shutterstock_234757165-min.jpg

Vous allez mettre en location une maison ou un appartement et vous vous demandez si vous allez le louer seul ou via un professionnel ? La réponse dépend du temps dont vous disposez et de vos compétences juridiques.

Passer par un professionnel, une tranquillité qui a un prix
Pour gérer votre location vous pouvez faire appel à un agent immobilier, à un notaire ou à un administrateur de biens. Pour un budget compris entre 6 et 9% TTC des loyers annuels (charges comprises), ce professionnel vous déchargera de toutes les contraintes administratives. Il s’occupera de l’encaissement des loyers, de l’établissement des quittances, de la révision annuelle du loyer, de la gestion des impayés et des sinistres, du suivi des éventuels travaux de réparation...

Vous pouvez également lui confier la recherche du locataire, la rédaction du contrat de bail et celle de l'état des lieux. Traditionnellement, cette mission était facturée deux mois de loyers partagés pour moitié entre le propriétaire et le locataire. La loi Alur du 24 mars 2014 a plafonné les horaires pouvant être facturés au locataire à 12 euros par mètre carré en zone très tendue (Paris et certaines communes de banlieue, par exemple), 10 euros par mètre carré en zones tendues (métropoles régionales, notamment) et 8  euros par mètre carré pour le reste du territoire.

À savoir
Des gestionnaires en ligne peuvent assumer l'ensemble de ces missions pour des tarifs sensiblement inférieurs à ceux d'un gestionnaire "traditionnel".

Gérer soi-même, un exercice chronophage
Il est souvent plus facile de s’occuper de la gestion locative si vous habitez à proximité du bien loué. Malgré cela, comptez de 15 et 20 heures pour la simple recherche d'un locataire. En effet, vous devez faire réaliser les diagnostics obligatoires, rédiger et publier une annonce, répondre aux appels téléphoniques, organiser les visites et étudier les différents dossiers... Après avoir trouvé le locataire idéal vous devrez encore rédiger le contrat de bail, réaliser l'état des lieux et organiser la remise des clés.
Si tout se déroule bien, la gestion courante vous prendra une vingtaine d'heure dans l'année... En revanche, à la moindre anicroche (impayés de loyers, suivi de travaux...) le temps passé s'envole. Vous devrez également vous tenir régulièrement informé des changements législatifs et réglementaires pouvant avoir un impact sur la location de votre bien immobilier.

À noter
Moyennant 100 à 150 euros par an, vous pouvez investir dans un logiciel de gestion locative. Il vous permet, notamment, de rédiger votre bail, d'éditer vos quittances de loyers et d’avoir accès aux principaux textes juridiques 

Lire aussi :
  • Imprimer Envoyer par mail