Alarme, porte blindée, télésurveillance : comment éviter les cambriolages

Publié le 21/08/2017
upload/docs/image/jpeg/2017-08/shutterstock_424453600-min.jpg

Lorsque vous déménagez, vous avez tout intérêt à ne pas perdre de temps pour sécuriser votre nouveau logement. Mécaniques ou électroniques, différents dispositifs sont destinés à protéger votre maison ou votre appartement contre les intrus. Nos conseils pratiques.

Portes et fenêtres : protégez les ouvertures
Commencez par sécuriser votre porte d’entrée. Le premier réflexe à avoir après un emménagement est de remplacer les serrures. Privilégiez alors une serrure multipoints, aussi appelée « serrure de sécurité ». Elle coûte, en moyenne, entre 400 et 700 €. Vous pouvez améliorer son efficacité en faisant également installer des cornières anti-pinces qui empêcheront un cambrioleur d’introduire un outil dans l’espace situé entre la porte et le bâti. Pour une protection optimale, vous pouvez faire blinder votre porte. Dès lors, prévoyez un budget entre 2 000 et 4 000 € suivant le modèle choisi.

Les fenêtres représentent une autre zone sensible pour la sécurité de votre logement. Optez de préférence pour des vitres anti-effraction (200 à 350 € par m²) et installez des barres de sécurité sur vos volets (100 € par volet, environ). Enfin, pensez à sécuriser les accès secondaires comme les portes de cave, de service ou les entrées de garage.

Installez une alarme avec ou sans télésurveillance
Vous pouvez compléter ces dispositifs mécaniques par un système d’alarme. Pour une sirène et des détecteurs de mouvement (volumétriques) ou d’ouverture (périmétriques), prévoyez un investissement entre 500 et 1 200 € en fonction du nombre de détecteurs fournis. Cette alarme peut être couplée à un système de télésurveillance. Vous pouvez réaliser votre propre dispositif, les alertes vous sont alors envoyées sur votre mobile.

L’autre solution est de passer par une entreprise de télésurveillance. Moyennant un abonnement mensuel (autour de 40 € pour un appartement de 80 mètres carrés), la société vous contactera en cas d’intrusion supposée. S’il ne s’agit pas d’un déclenchement intempestif, elle interviendra sur place ce qui lui permettra de sécuriser les lieux en faisant appel à un serrurier ou à un vitrier.

Les clauses de votre contrat d’assurance
Configuration ou localisation du logement, présence d’objets de valeur… certains facteurs peuvent inciter votre assureur à exiger la mise en place de moyens de protection spécifiques. En effet, certains contrat peuvent exiger la pose d’une porte blindée, de volets ou barreaux sur les fenêtres facilement accessibles ou encore l’installation d’un système d’alarme perfectionné.

À savoir
La garantie vol peut être conditionnée à la mise en œuvre de ces mesures de prévention. À défaut vous risquez, en cas de cambriolage, de voir votre indemnisation baisser, voire supprimée.

Lire aussi :
  • Imprimer Envoyer par mail