Voir tous les articles

Comment faire pour vendre ses parts de SCPI ?

Publié le 21/02/2019
upload/docs/image/jpeg/2019-02/corum2.jpg

Même s’il est conseillé de les conserver, au moins, huit à dix ans, vous pouvez généralement revendre vos SCPI quand vous le souhaitez. Les modalités de la vente de vos parts vont dépendre de la forme juridique de la société : capital fixe ou capital variable. Ce qu’il faut savoir avant de mettre vos parts en vente.

SCPI à capital fixe : la loi de l’offre et de la demande
Pour vendre des parts de SCPI à capital fixe, il faut adresser un formulaire de vente à la société de gestion précisant le nombre de parts et le prix de cession souhaités. La société confronte les offres d’achat et de vente à échéances régulières : hebdomadaires, mensuelles ou, plus rarement, trimestrielles. En fonction de celles-ci, elle fixe un prix dit « d’exécution » qui permet de satisfaire le maximum d’ordres. Cet achat est soumis aux droits d’enregistrement (5%) et à des frais de cession généralement à la charge de l’acheteur.

À savoir
Si vous êtes pressé, vous pouvez trouver un acheteur en direct, sans passer par la société de gestion : c’est le marché de « gré à gré ».

variable : une cession simplifiée
Vendre des parts de SCPI à capital variable est assez simple : il suffit de transmettre une demande de remboursement (aussi appelé « retrait ») à la société de gestion. S’il existe, au même moment, une demande de souscription d’un montant au moins égal à celui de votre vente, la société procède au retrait de vos parts et les attribue aux nouveaux souscripteurs.

Si les demandes de retrait ne peuvent pas être compensées par de nouvelles souscriptions, vous devrez parfois patienter un peu. Si la situation perdure, la société va puiser dans ses réserves de liquidités pour vous rembourser. Parfois, elle peut même être amenée à céder des actifs immobiliers. Ce cas de figure est, heureusement, très rare.

À savoir
Contrairement aux SCPI à capital fixe, où le prix de vente des parts est fixé par les vendeurs, la valeur de retrait est déterminée par la société de gestion. Elle correspond à la valeur des immeubles (plus ou moins 10%).  

Toutes les SCPI de Corum sont des SCPI à capital variable. Pour plus d’informations, vous pouvez contacter l’équipe de Corum ici.

Lire aussi :

Voir aussi


Pourquoi et comment investir dans l’immobilier ?

Les conseillers Corum sont à votre disposition pour répondre à toutes vos questions. Ils vous accompagnent dans vos choix de placement et décryptent pour vous l’investissement immobilier. Leurs réponses vous aident à définir la stratégie d’épargne qui correspond le mieux à votre profil et à vos objectifs.

       
* Champ obligatoire

Corum Asset Management est le responsable du traitement des données personnelles auquel elle procède au sens des dispositions du Règlement 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016 (ci-après le « RGPD ») et procède audit traitement conformément à l’article 6 (1) c/ du RGPD. Les informations collectées dans ce formulaire sont nécessaires pour prendre en compte votre demande. Sont seuls destinataires de tout ou partie des données, les membres habilités de Corum Asset Management, les autorités légales, administratives ou réglementaires qui sont en droit, au regard de leur statut, de les recevoir, les prestataires de Corum Asset Management qui interviennent en leur qualité de sous-traitant. Toute personne concernée dispose auprès de Corum Asset management, 1 rue Euler 75008 Paris, d'un droit d'accès, de rectification, d'opposition, et de portabilité sur les informations la concernant. Les conditions d'utilisation et la durée de conservation des données personnelles sont disponibles dans les mentions légales sur www.corum.fr/confidentialite

En tant que Société de Gestion de Portefeuille (SGP), CORUM Asset Management agit naturellement sous le contrôle des différents organes de surveillance des fonds gérés et de l'autorité de tutelle, l'Autorité des Marchés Financiers (AMF), 17 Place de la Bourse 75082 Paris Cedex 2. www.amf-france.org