Accueil > Investissement > Assurance-vie : quand et comment procéder à des arbitrages ?

Nos Conseils
Investissement

Assurance-vie : quand et comment procéder à des arbitrages ?

Par Investisseur Privé

Lorsque vous investissez en utilisant l’assurance-vie, des arbitrages réguliers sont nécessaires. Ils permettent de répartir votre épargne entre les différents fonds de votre contrat multisupports. Vous pouvez les effectuer vous-même ou les programmer à l’avance.

Assurance-vie : qu’est-ce qu’un arbitrage ?
Réaliser un arbitrage consiste à réorienter l’investissement sur un support de votre assurance-vie vers un autre support proposé par votre assureur au sein du même contrat. Cela vous permet d’empocher vos gains lorsque les unités de compte sélectionnées ont pris suffisamment de valeur, ou de limiter vos pertes lorsqu’elles en ont perdue.

Les arbitrages permettent de sécuriser votre investissement sur le fonds en euros de votre contrat ou de la stimuler sur ses fonds en unités de compte. Les choix vont dépendre de l’évolution de la conjoncture, de vos objectifs et de votre horizon de placement.

Assurance-vie : procéder à un arbitrage
Vous pouvez procéder vous-même aux arbitrages nécessaires au sein de votre contrat d’assurance-vie. Vous devez donc avoir un minimum de connaissances des marchés financiers et avoir le temps de suivre leurs évolutions pour transférer vos avoirs d’un fonds à l’autre au bon moment.

Vous pouvez également choisir de procéder à des arbitrages programmés ou automatiques. La plupart des contrats d’assurance-vie proposent des options de gestion automatisant une veille de l’évolution de vos supports d’investissement. Ces arbitrages automatiques permettent, au choix, de sécuriser les gains de vos unités de compte sur votre fonds en euros, de limiter vos pertes lorsqu’un seuil fixé à l’avance est atteint, de dynamiser votre épargne ou de la rééquilibrer à échéances fixes. En général, vous pouvez les souscrire et les dénoncez à tout moment.

Assurance-vie : le coût d’un arbitrage
Selon les contrats, les arbitrages peuvent être gratuits ou payants (les tarifs doivent être indiqués dans le contrat). Le plus souvent, ces opérations sont gratuites lorsqu’elles sont réalisées en ligne. De nombreux assureurs offrent également un ou plusieurs arbitrages gratuits par an à leurs assurés. Les suivants sont facturés de façon forfaitaire, en pourcentage des fonds arbitrés ou selon un barème dégressif fonction du montant arbitré.

Fonds profilés : l’alternative aux arbitrages
Pour maintenir un équilibre entre investissements dans des fonds à risques et dans des fonds plus sécurisés, vous pouvez placer votre épargne dans des fonds dits « profilés ». Ils sont présents dans la plupart des contrats d’assurance-vie multisupports. Selon votre profil d’épargnant (prudent, équilibré ou dynamique), le gestionnaire du fonds se charge de composer l’actif du fonds et de le faire évoluer à votre place.

 

CONTACTER UN CONSEILLER
Investisseur Privé
* Champ obligatoire

Informations recueillies ci-dessus sont destinées à Investisseur Privé, société de conseil en Gestion de Patrimoine (CGP) enregistrée auprès de l’ORIAS (Registre des Intermédiaires en Assurance, Banque et Finance) sous le n°16 004 864 (site Internet : www.orias.fr) en tant que Conseiller en Investissement Financier (CIF) et en tant que Courtier d'assurance ou de réassurance (COA). IP.COM est membre de l’association professionnelle CNCIF (Chambre Nationale des Conseillers en Investissements Financiers) n° D016656, association agréée par l’AMF.
Conformément à loi française n°78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification, d'effacement, de portabilité et d'opposition relatif aux données vous concernant. Pour exercer ces droits ou contacter le Responsable des Données Personnelles pour toute information complémentaire, vous pouvez nous écrire à dpo@investisseurprive.com ou par courrier à l'adresse InvestisseurPrive.COM – Responsable des Données Personnelles – 15 rue de la Banque – 75002 Paris. Vous pouvez également adresser une réclamation à l’autorité de contrôle compétente (CNIL : Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés).

 

Tous nos Conseils
Investissement


Placements : pourquoi diversifier votre épargne ?
Diversifier vos placements permet de multiplier vos chances de gains et de réduire vos risques de pertes. Pour maintenir le pouvoir d’achat de votre épargne, il est essentiel de ne pas mettre tous vos œufs dans le même panier.
Les différents types de contrats d’assurance-vie
L’assurance-vie regroupe plusieurs types de contrats, en euros, multisupports, « Eurocroissance » ou « Vie-Génération ». Des contrats à différencier car ils n’offrent pas tous les mêmes rendements, ni les mêmes garanties.
3 questions à Nicolas Cagi-Nicolau, Directeur Général d’Investisseur Privé
Investisseurprive.com est une société de Conseil en gestion de patrimoine. La société est enregistrée comme Conseiller en Investissement Financier (CIF), Courtier d’assurance et de réassurance. Nicolas Cagi-Nicolau en est le Directeur général associé ...
Investissements : faire un bilan patrimonial
Réaliser un bilan patrimonial consiste à faire le point global sur votre situation patrimoniale. Il permet notamment de revoir votre stratégie de placement en fonction de l’évolution de votre situation personnelle, financière et fiscale.
Acheter des actions dans le cadre d’une assurance-vie
Les fonds actions de l’assurance-vie permettent d’investir dans le capital de sociétés cotées françaises ou étrangères. Exposés aux fluctuations des marchés, ce sont des placements risqués à manier avec précautions.
Choisir l’assurance-vie pour transmettre un capital
L’assurance-vie est un outil performant pour anticiper sa succession. Elle permet de transmettre un capital à la personne de son choix tout en échappant aux règles civiles et fiscales applicables en matière d’héritage.
Les fonds diversifiés de l’assurance-vie
Les fonds diversifiés de l’assurance-vie sont investis dans des produits financiers de différentes catégories. Ils permettent de doper les performances de votre épargne tout en limitant les risques de perte.

Conférence IP

En BREF
Épargne
Le saviez-vous ?
Le nouveau Plan d’Épargne Retraite (PER) verra le jour au plus tard en janvier 2020

Bannière IP