Allégez votre fiscalité de manière
solidaire et engagée
en partenariat avec

Voir tous les articles

Mieux connaître les Petits Frères des Pauvres

Rencontre avec Gauthier Faivre, Directeur de la Fondation des Petits Frères des Pauvres

Article publié le 18/03/2021

Créée en 1977 pour développer son action auprès des personnes mal logées, la Fondation des Petits Frères des Pauvres offre un parcours de logement personnalisé aux personnes âgées en situation de précarité. Depuis 2003, elle peut abriter des fondations placées sous son égide pour soutenir ses engagements. Rencontre avec son directeur, Gauthier Faivre…

Gauthier Faivre

Quels sont les liens entre la Fondation et l’Association des Petits Frères Pauvres ? 
La Fondation des Petits Frères des Pauvres a été créée en 1977 par l’association Petits Frères des Pauvres pour héberger les personnes âgées mal logées et leur apporter une solution adaptée à leurs besoins.  Nous finançons certains de ses projets immobiliers, au même titre que ceux d’autres partenaires. En 2003, la fondation a pris le statut de fondation abritante afin de soutenir de nouvelles actions. En 2020, nous avons ainsi apporté plus de 3 millions d’euros de financement à des associations qui œuvrent pour la cause du grand âge.

Quelle est la mission de la Fondation des Petits Frères de Pauvres ? 
Notre mission est de venir en aide aux personnes en situation de précarité, principalement âgées, et notamment via le logement. Nous développons ainsi notre offre immobilière pour constituer des parcours de logement adaptés à leur fragilité dans tous les territoires. Selon leur degré d’autonomie et leurs ressources, nous leur proposons des appartements, l’accès à nos résidences (pensions de famille par exemple) ou des solutions d’habitat participatif. Nous finançons également des études menées en lien avec l’Association Petits Frères des Pauvres sur le grand âge et le vieillissement.

Quels éclairages ces études donnent-elles sur la situation que traversent aujourd’hui nos aînés les plus isolés ? 
La crise a accentué la solitude des personnes âgées. À plus longue échéance, la dynamique générationnelle est telle qu’à horizon 2030, la représentation des personnes âgées bénéficiaires de logements sociaux passera de 20% à 35%. L’un de nos rôles est de contribuer à faire prendre conscience de ce problème sociétal. Nous devons susciter une réflexion sur le sens de notre société, qui se développe au prix de la précarité d’une manière générale, et de la solitude de ses aînés en particulier. Nous voulons sensibiliser l’ensemble des générations à l’importance de savoir s’arrêter pour réfléchir au sens de notre parcours, pour prendre soin de nos aînés et cheminer avec eux. Cela interroge aussi sur nos existences. 

Comment un particulier peut-il donner du sens à son patrimoine à vos côtés ?
Pour exprimer leur générosité, nos bienfaiteurs utilisent beaucoup le don donnant droit à  une réduction à l’IFI, l’impôt sur la fortune immobilière, qui permet de réduire 75 % du montant des dons effectués, dans la limite de 50 000 € par an (soit un don de 66 667 €). Nos donateurs ou testateurs nous apportent également de l’immobilier, qui constitue un moyen d’action complémentaire pour la fondation. Ils effectuent aussi des donations temporaires d’usufruit sur des biens immobiliers. Nous bénéficions en outre de legs, d’assurance vie, de donations, de dons manuels et de dons de titres. À chacun de ces dons, nous nous attachons à faire vivre et à respecter la volonté exprimée par nos bienfaiteurs.

Quelques exemples de projets récemment soutenus…
Outre les projets immobiliers, nous finançons, par exemple, des interventions artistiques telles que le théâtre ou des clowns en milieux hospitaliers, du matériel ou des espaces de bien-être, mobiles ou en établissement. Nous finançons également des programmes permettant aux personnes âgées en grande précarité de bénéficier d’un accompagnement spécifique en accueil de jour, un accès à l’hygiène, etc… Tout ce que l’on peut imaginer pour créer du lien avec les personnes âgées et leur assurer un certain bien-être. Nous avons, en 2020, lancé un appel à projets sur le thème de l’habitat inclusif, solution intermédiaire entre le maintien à domicile et l’institution, grâce auquel nous avons pu soutenir 9 structures sur toute la France.

Comment faut-il procéder pour créer une fondation abritée sous l’égide de la Fondation des Petits Frères des Pauvres ? 
Nos bienfaiteurs peuvent s’appuyer sur notre service « fondations abritées ». Le temps de rencontre et de dialogue avec nos équipes lors de la création est essentiel. Il nous permet de bien comprendre les volontés qui animent les fondateurs. C’est une démarche mutuelle entre des personnes très attachées à la cause et qui décident de s’engager ensemble. Nous validons la durée, le nom, et l’objet de la fondation abritée, qui doit être en rapport avec le nôtre. Les équipes de la Fondation des Petits Frères des Pauvres assurent ensuite le suivi juridique, la gestion administrative, comptable et financière de cette nouvelle fondation abritée ou fonds de dotation. 

Comment accompagnez-vous les fondations abritées placées sous votre égide ? 
Nos bienfaiteurs choisissent le plus souvent de créer une fondation abritée avec comité de gestion. À chaque comité, nous soumettons au fondateur ou aux personnes qu’il a désigné, des projets qui nous parviennent via notre plate-forme et que nous suivons ensuite avec eux. La qualité de l’engagement et le respect de la personne, qu’elle soit aidante ou aidée, nous sont fondamentaux. Aussi nous attachons-nous à organiser des rencontres avec les associations que nous soutenons ensemble. Nos bienfaiteurs trouvent beaucoup de plaisir à cet engagement personnel. Certains deviennent même bénévoles… 

Quelques exemples de fondations abritées sous l’égide de la Fondation des Petits Frères des Pauvres…
Nous avons des fondations créées par des fondateurs, personnes physiques, telles que la Fondation Abuela qui encourage la réciprocité des liens entre les personnes âgées et leur entourage. La Fondation LiLa Lanier apporte son soutien aux publics vieillissants en difficulté du fait d’un handicap ou d’une situation de précarité. Autre exemple encore, la Fondation Lamy procède de la volonté de ce couple de fondateurs d’aider les personnes âgées à Paris. Nous avons reçu également un domaine sur lequel nous avons construit un complexe hôtelier et un Ehpad[1].

La Fondation d’entreprise UTB quant à elle, soutient des organismes qui apportent des soins spécifiques ou qui contribuent à l’amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes jeunes de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées. La fondation JALMALV, Jusqu’A La Mort Accompagner la Vie, créée par une association, œuvre aux côtés de personnes en soins palliatifs et propose de l’accompagnement fin de vie.

Comment développez-vous la philanthropie ?
Nous voulons répondre au besoin premier que constitue le logement, et la nécessité de fournir aux personnes accompagnées un espace adapté, dans lequel elles se sentent bien et en sécurité.

Autour de cette ambition, nous développons des programmes que nous mettons en avant au sein de campagnes d’appel à la générosité, qui peut s’exprimer sous toutes les formes que nous avons présentées (dons défiscalisés, donations, legs, créations de fondation, donations temporaires d’usufruit…).

Les fondations d’entreprise sont également des outils de philanthropie fédérateurs et prometteurs : en créant une fondation abritée, une entreprise permet à ses salariés de s’engager au profit d’une cause qui dépasse leur travail, et de partager ses valeurs. Une démarche qui s’inscrit dans la volonté des entreprises de développer leur responsabilité sociétale, et répond plus largement à une quête de sens qui s’exprime aujourd’hui, en particulier face à la crise que nous traversons. 


[1] Etablissement d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes

Vous souhaitez agir pour lutter contre l’isolement des personnes âgées ou obtenir de plus amples informations ? Complétez ce formulaire pour être recontacté et bénéficier d’un accompagnement personnalisé dans votre projet de transmission.
* Champ obligatoire

Les informations issues de ce formulaire sont destinées aux Petits Frères des Pauvres, agissant en tant que responsable de traitement et ce, en vue de pouvoir répondre à vos sollicitations et à des fins de prospections caritatives. Pour en connaitre d'avantage sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer l'ensemble de vos droits, conformément au Règlement européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016, nous vous invitons à consulter notre politique de confidentialité ici.

  • Imprimer Envoyer par mail