Accueil > Retraite > Booster sa retraite avec le PER

Nos Conseils
Retraite

Booster sa retraite avec le PER

Publié le 16/12/2020

Pour inciter les Français à préparer financièrement leur retraite, un nouveau dispositif a été lancé il y a un an, dans le cadre de la Loi Pacte : le Plan Épargne Retraite (PER). Il s’agit d’une enveloppe juridique et fiscale permettant de se constituer un complément de revenus, en plus des régimes obligatoires. La souscription d’un PER étant assortie d’économies d’impôts.

Le nouveau PER (Plan d’Épargne Retraite)

La crise sanitaire a renforcé l’inquiétude des Français pour leur retraite. La clef d’une bonne préparation restant la constitution d’une épargne régulière pendant la période d’activité. Pour inciter les Français à préparer financièrement leur retraite, un nouveau dispositif a été lancé il y a un an, dans le cadre de la Loi Pacte : Le Plan Épargne Retraite (PER).

Avec un objectif de simplification, le PER a remplacé progressivement tous les produits existants de l’épargne retraite : du Perp au Perco, en passant par le Madelin ou le Préfon. Il se décline sous 3 formes : un PER individuel et deux PER d'entreprise.

Le PER individuel succède au Perp et au contrat Madelin. Le PER d'entreprise collectif succède au Perco. Le PER d'entreprise obligatoire succède au contrat article 83.

Transferts possibles entre les différents PER

Les épargnants peuvent transférer l'épargne de leurs anciens plans déjà ouverts sur leur nouveau PER. En effet, le nouveau système permet d’effectuer facilement des changements entre les différents produits, même s’ils sont gérés par des établissements différents. Placement retraite par excellence, l’argent placé sur un PER est en principe bloqué jusqu’à la fin de l’activité professionnelle.

Débloquer son PER

En principe les sommes épargnées sur un PER sont bloquées jusqu’à la retraite. Cependant, le capital peut être récupéré de façon anticipée en d’invalidité du titulaire, de ses enfants, de son époux ou épouse ou de son partenaire de Pacs. De même, le décès de l'époux ou l'épouse ou du partenaire de Pacs est un motif de déblocage. Par ailleurs, des raisons « économiques » peuvent également justifier du déblocage : expiration des droits aux allocations-chômage, surendettement, cessation d'activité non salariée à la suite d'un jugement de liquidation judiciaire. Enfin, l’acquisition de la résidence principale (sauf pour les droits issus de versements obligatoires) est également un motif de déblocage.

La fiscalité du PER (Plan d’Épargne Retraite) 

La vraie nouveauté du PER individuel par rapport à ses prédécesseurs, les Perp et Madelin : la déductibilité fiscale. En effet, cette épargne offre de nombreux avantages fiscaux. D’abord, le PER propose de bénéficier d’un avantage fiscal à l’entrée. Les versements volontaires sont déductibles de l’assiette de l’impôt sur le revenu à hauteur de 10% de vos revenus d’activité de l’année écoulée, avec un plafond maximum fixé à 32.419 euros pour 2020.

 Chaque épargnant peut déduire les sommes versées sur son PER de son revenu imposable. Cependant, ce n’est plus une règle, mais une option, même si elle est activée par défaut. Ce choix doit être indiqué au gestionnaire du PER à l’ouverture du contrat. Il s’appliquera alors automatiquement à tous les versements. Jusqu’à un éventuel contre-ordre, possible, mais qui ne concernera que les versements ultérieurs. À savoir : si vous n’utilisez pas ce plafond une année, le montant peut être reporté les trois années suivantes. 

Le PER offre également la possibilité de renoncer à cet avantage « en entrée » pour bénéficier d’une fiscalité plus légère à la sortie, à l’âge de la retraite. Cet avantage sera appliqué quel que soit le mode de sortie choisi : retrait du capital en une seule fois ou versement d’une rente.

Si vous choisissez une sortie en rente, l’abattement auquel vous aurez droit sera supérieur à celui appliqué si vous déduisez vos versements. Pour une sortie en capital, toutes les sommes versées seront exonérées d’impôt, seuls les gains étant soumis à la flat tax (30%).

CONTACTER UN CONSEILLER
* Champ obligatoire

Informations recueillies ci-dessus sont destinées à Investisseur Privé, société de conseil en Gestion de Patrimoine (CGP) enregistrée auprès de l’ORIAS (Registre des Intermédiaires en Assurance, Banque et Finance) sous le n°16 004 864 (site Internet : www.orias.fr) en tant que Conseiller en Investissement Financier (CIF) et en tant que Courtier d'assurance ou de réassurance (COA). IP.COM est membre de l’association professionnelle CNCIF (Chambre Nationale des Conseillers en Investissements Financiers) n° D016656, association agréée par l’AMF.
Conformément à loi française n°78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification, d'effacement, de portabilité et d'opposition relatif aux données vous concernant. Pour exercer ces droits ou contacter le Responsable des Données Personnelles pour toute information complémentaire, vous pouvez nous écrire à dpo@investisseurprive.com ou par courrier à l'adresse InvestisseurPrive.COM – Responsable des Données Personnelles – 15 rue de la Banque – 75002 Paris. Vous pouvez également adresser une réclamation à l’autorité de contrôle compétente (CNIL : Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés).

 

Lire aussi

Confiez vos investissements à un expert patrimonial indépendant
Les conseillers en gestion de patrimoine sont des experts indépendants. Ils proposent une stratégie d’investissement après avoir réalisé une analyse globale de la situation de leurs clients. Ainsi, ils tiennent compte de leurs objectifs, de leur hori ...
Loi Pacte : naissance du PER (Plan d’Epargne Retraite)
La loi du 22 mai 2019 relative à la croissance et la transformation des entreprises, dite loi Pacte, a instauré un nouveau placement pour la retraite : le Plan d’Épargne Retraite (PER). Il est commercialisé depuis le 1er octobre 2019.
Les meilleurs placements pour votre retraite
Pour préparer sa retraite, il est recommandé de se constituer une épargne le plus tôt possible. Selon une étude d'Ipsos et du Cercle des épargnants, 44% des actifs estiment que l'assurance-vie est le meilleur produit d'épargne pour préparer sa retrai ...
Souscrire un contrat d’assurance-vie pour préparer sa retraite
L’assurance-vie est un bon moyen d’anticiper la baisse de revenus inéluctable au moment de la retraite. Elle permet de faire fructifier un capital dans la durée et vous procurera un revenu complémentaire faiblement fiscalisé le moment venu.
Loi Pacte : transférabilité des contrats d’assurance-vie
La loi du 22 mai 2019 relative à la croissance et la transformation des entreprises, dite loi Pacte, a élargi les possibilités de transfert des contrats d’assurance-vie sans perte de l'antériorité fiscale. Cependant, le transfert est circonscrit à un ...
En BREF
Épargne
Le saviez-vous ?
Depuis le début des années 2000, les fonds en euros sont passés d’une performance moyenne de 5,3% à 1,4% en 2019.

IP

  • Imprimer Envoyer par mail